Les couples mariés en Afrique à l’épreuve des tâches ménagères


Les couples mariés en Afrique à l’épreuve des taches menageres

En Afrique, malgré l’évolution des mentalités, les couples mariés restent confrontés au délicat défi du partage des tâches ménagères. Apparemment les mauvaises manières ont la peau dure et demeurent profondément ancrées. Malheureusement, les conséquences de ce partage inéquitable des tâches ménagères mettent précocement fin à cette vie à deux.

La plupart du temps, on note tout de même une augmentation des inégalités déjà préexistantes dans les couples. Et pour le moment, elles ne sont pas sur le point de s’arrêter. Au sein des ménages, les femmes jouent encore un rôle plus important que leurs conjoints en ce qui concerne les tâches ménagères. Comment inciter davantage les hommes à s’impliquer dans les tâches ménagères ? Qu’est ce qui pourrait faire changer la mentalité rétrograde des hommes sur le sujet ? Des hommes et femmes ont confié à notre rédaction leur vécus et opinions sur la question.

Les tâches ménagères, des travaux de femme

Comparativement à d’autres régions du monde, les femmes dans bien de pays en Afrique assument l’essentiel des tâches ménagères. Ceci en raison des normes sociales établies. Celles-ci attribuent de manière distincte des rôles propres à l’homme et à la femme. Et de cette séparation des rôles, c’est aux femmes que revient principalement la majorité des tâches ménagères au sein du foyer.

Outre cela, pour les femmes, c’est un devoir moral auquel elles ne peuvent se soustraire malheureusement. Sinon ce serait se livrer à la déferlante de la société qui pourrait les traiter de tous les noms. De façon récurrente, elles sont taxées de « femme insoumise », de « paresseuse », de « Madame Salon » et j’en passe.

Aussi, selon la plupart des convictions sociales africaines, la bonne épouse c’est celle-là qui sait se distinguer par l’entretien impeccable de son foyer. Et cela passe par l’art de savoir bien cuisiner, faire le ménage, la lessive, prendre soin des enfants et bien d’autres tâches. Alors, elles subissent un stress quotidien et d’énormes coups de fatigue. Les répercussions sont visibles le soir, notamment sur la libido de la femme qui a du mal à s’offrir à son mari.

couples mariés et menage 2 « Laisser mon mari effectuer une tâche ménagère dans la maison, c’est lui manquer de respect, le rabaisser, ou l’humilier. Et ça je ne peux me le permettre. C’est mon rôle en tant que femme et je dois l’assumer », a laissé entendre Sophie, une femme mariée et mère de deux enfants.

A lire aussi:  IMPUISSANCE MASCULINE EN AFRIQUE: UN TUEUR SILENCIEUX DE COUPLES

Une tyrannie masculine

couple et menage 1 Qu’importe les transformations et l’autonomie plus grande acquise par les femmes dans les rapports conjugaux ces dernières années, la domination masculine demeure dans le foyer. Le refus persistant des hommes à s’impliquer dans les tâches domestiques illustre à suffisance ce paradoxe.

Pour beaucoup d’hommes, les travaux ménagers sont réservés exclusivement aux femmes. Alors, c’est normal qu’on se tourne naturellement vers elles pour ces travaux. Même si certains d’entre eux arrivent par moment à s’investir dans les tâches domestiques, cela ne dure qu’un temps. C’est-à-dire les premières années du mariage. Au fur et à mesure que l’union grandit, c’est le désengagement total.

couple marié et menage 1

« S’il y a une aide que la femme puisse apporter en entrant dans le mariage, c’est aider son homme avec les tâches ménagères », a déclaré Clément, un jeune marié. « Je fais tout dans la maison ! Et s’il lui arrive une fois de faire la lessive ou la vaisselle, il ne fait que me parler de ça. Il le répète à longueur de journée », a déploré, pour sa part, Amira, son épouse. Un profond déséquilibre qu’elle n’arrive plus à supporter.

La situation est-elle différente au cas où les deux époux ont un niveau d’instruction élevé ? A croire que non. Seuls quelques-uns arrivent à se démarquer en apportant leur aide précieuse à leurs femmes.

Un dépassement des mentalités

couple et menage 2 Pour Christine, une secrétaire de 38 ans, les hommes devraient reconnaitre avec la nouvelle configuration au sein des couples, qu’ils ont aussi leur rôle à jouer dans le bon fonctionnement du ménage. « Etant donné que la femme aussi travaille et contribue aux charges de la maison, les tâches ménagères aussi devraient être partagées. Chacun devrait apporter sa touche pour soulager l’autre », a indiqué la jeune dame.

« Le foyer est comparable à une entreprise. Quand les charges sont partagées, l’homme et la femme deviennent de parfaits associés. Ainsi, les décisions et tâches s’accomplissent ensemble », a affirmé Sandra. Ce n’est ainsi qu’on peut avoir un véritable équilibre dans le couple et permettre à la femme de s’épanouir véritablement. couple et menage 3

« La femme n’est pas une extra-terrestre et ce serait très difficile pour elle de tout gérer sans aucune aide », a expliqué Thomas, un fonctionnaire. En bref, les hommes doivent apprendre à dépasser leur statut de chef de la famille et surtout savoir retrousser leurs manches quand il le faut. Ceci d’autant plus que c’est dans leur rôle de serviteur qu’ils s’affirment le mieux.

A lire aussi: COUPLES MARIÉS EN AFRIQUE: L’INGÉRENCE DES FAMILLES, UN SUPPLICE

 

Tony AMETEPE

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.