Conseil d’affaires Tuniso-africain: le Togo abrite en septembre la première mission


TABC: le Togo abrite en septembre la première mission

Le Conseil d’affaires Tuniso-africain (Tunisia-Africa Business Council, TABC), organise sa première mission économique au Togo du 11 au 15 septembre 2022. Ceci s’inscrit dans sa mission de proposer des politiques publiques en matière d’accès au marché africain et à s’intégrer dans des réseaux d’affaires africains.

Attendus à Lomé, les hommes d’affaires tunisiens comptent évaluer les atouts du Togo en tant que terre d’investissements et d’explorer les opportunités disponibles. Lancé en octobre 2015 à Tunis, le TABC est une organisation non-gouvernementale. Elle a pour but de booster la coopération économique et de promouvoir les relations entre les investisseurs tunisiens et africains.

Le Togo, un joyau enclin

Première mission économique du genre, le conseil d’affaires tuniso-africain est organisé en partenariat avec le ministère de la promotion de l’investissement. Également, la zone franche et la chambre de commerce et d’industrie du Togo. Pour le Conseil, le Togo est une destination dynamique qui dispose de nombreux atouts et de grandes opportunités pour les investisseurs.

Concrètement, il s’agit de la position géostratégique du pays particulièrement avantageuse en Afrique de l’ouest. Étant un pays de transit pour de nombreux pays voisins enclavés (Burkina Faso, Niger et Mali), le Togo bénéficie de la proximité d’autres voisins importants de la sous-région ouest africaine (Bénin, Nigéria, Ghana et Côte d’Ivoire).

« Le Togo, c’est aussi un taux de croissance de PIB de 5,3%, un port et un aéroport de classe mondiale, qui font du pays un hub régional de premier plan, une stabilité politique et le premier secteur bancaire en Afrique de l’ouest en nombre de sièges sociaux », précise le TABC.

En effet, conscient des potentialités que regorge le pays, le gouvernement togolais ambitionne d’attirer les Investisseurs Directs Étrangers (IDE) pour la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

Lire aussi : TOGO-ZLECAF : VERS LA CERTIFICATION DE CINQUANTE PRODUITS PRIORITAIRES

Le TABC en cours, une opportunité d’attirer les IDE

A l’issue du conseil des ministres en date du 27 juin 2022, l’exécutif togolais a annoncé sa volonté d’attirer les IDE dans le pays. Précisément, les IDE constituent un important facteur de développement économique du Togo.

L’activité économique a connu un rebond en 2021, tirée par une conjoncture économique internationale plus favorable. Les mesures de soutien prises par le gouvernement, se traduisant par un taux de croissance du PIB réel établi à 5,5% en 2021 contre 1,8% en 2020. C’est ainsi que le gouvernement envisage la poursuite des réformes pour l’amélioration du climat des affaires en vue de favoriser l’entrée des IDE.

Enfin, le TABC programmé pour septembre prochain à Lomé vient répondre aux perspectives du pays. Il s’agit là de mobiliser les ressources pour la matérialisation des projets prévus par les autorités pour l’émergence significative du Togo.

 

Sandrine A.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.