Saisie de tortues au Burkina : une cargaison en direction du Togo interceptée


Saisie de tortues au Burkina : une cargaison en direction du Togo interceptée

Une importante saisie de tortues au Burkina a été faite dans le cadre de la lutte contre le trafic d’espèces protégées. Le service des Douanes du Burkina a révélé avoir effectué une saisie de quelque 555 petites tortues en provenance du Mali. La saisie a été effective grâce à la collaboration des douanes maliennes.

Les tortues saisies appartiennent à une espèce protégée. Elles devaient transiter par le Burkina Faso avant de rejoindre le Togo. Elles ont été confiées aux services forestiers de la capitale, Ouagadougou.

Une véritable saisie de tortues au Burkina

Il s’agit d’une saisie record. Dans le cadre de la Lutte contre le trafic international illicite d’espèces de faune protégées, la collaboration entre les Douanes malienne et burkinabè a permis d’opérer une saisie de plusieurs centaines de tortues. Un car de transport de personnes en provenance du Mali a été arrêté par la Brigade Mobile de Fô, située à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso.

Ce car transportait plusieurs centaines de tortues appartenant à des espèces protégées. Il avait pour destination le Togo selon un communiqué des douanes Burkinabè sur Facebook.

Après investigations et grâce à l’appui des points focaux de la Direction Générale des Douanes du Burkina et du Mali, il a été découvert que les tortues ont été enlevées de leur site d’origine et exportées en violation des lois et règlements y relatifs. Suite à cette découverte, le premier responsable de la Région a fait appel à son homologue du Centre pour travailler en tandem afin de mettre la main sur le présumé trafiquant.

Un engagement continu contre le trafic d’espèces protégées

Selon le rapport du service des Douanes du Burkina Faso, c’est 555 petites tortues qui devaient transiter par le territoire du pays des « hommes intègres » vers le Togo, sous le couvert d’un faux permis CITES, qui ont été saisies grâce à l’efficacité de ses agents, notamment ceux de la Brigade Mobile des Douanes de Koudougou.

Après la saisie de tortues au Burkina, les 555 animaux sont gardés aux soins des services forestiers de Ouagadougou, en attendant la fin de la procédure.

Cette saisie de tortues au Burkina vient s’inscrire à la liste déjà longue des arrestations effectuées par le Burkina Faso dans le cadre de sa lutte contre le braconnage et le trafic d’espèces protégées. Le 18 mai dernier, les Douanes burkinabè avaient mis la main sur 14 défenses d’éléphants.

Kylian

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *