Diplomatie : Robert Dussey a transmis le message de Faure Gnassingbé au président malien Bah N’Daw


Robert Dussey a transmis le message de Faure Gnassingbé au président malien Bah N’Daw

Robert Dussey, ministre togolais des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, s’est rendu à Bamako ce lundi 19 octobre 2020. Ainsi, la diplomatie reprend vie entre le Mali et ses voisins de la Cédéao. Le ministre était porteur d’un message de Faure Gnassingbé à son homologue malien Bah N’DAW.

Le ministre Robert Dussey, a été reçu par le chef de l’Etat malien, Bah N’Daw. C’était au palais présidentiel de Koulouba ce lundi 19 octobre. Le chef de la diplomatie était porteur d’un message de Faure Essozimna Gnassingbé, président de la République du Togo. En témoigne une enveloppe par lui remise, séance tenante, au président de la transition au Mali.

Robert Dussey au Mali pour une relance des relations de coopération

«Je suis porteur d’un message du président de la République togolaise, Faure Essozimna Gnassingbé. Il s’agit de voir comment nous pouvons relancer les relations de coopération, les relations politiques et diplomatiques entre le Mali et le Togo », a laissé entendre Robert Dussey à sa sortie d’audience.

Le ministre togolais était, également, reçu par son homologue malien. A cet effet, il a déclaré: «mon homologue malien et moi avons déjà commencé à passer en revue cette coopération. Cela vient à point nommé surtout en cette période de transition où le Mali doit bénéficier du soutien et de l’accompagnement de l’ensemble des pays de la région de la Cédéao ».

En rappel, le Togolais Faure Gnassingbé faisait partie de la ligne modérée des chefs d’État de la Cédéao au temps fort de la crise malienne. Ces derniers étaient très réalistes et n’approuvaient pas l’idée d’un retour de l’ex-président malien Ibrahim Boubacar Keïta déchu par un coup d’État aux affaires.

D’autres sujets évoqués lors des entretiens

Outre les échanges sur la coopération bilatérale, régionale et internationale, d’autres questions ont également été soulevées. Il s’agit, entre autres, de la libération de Soumaïla Cissé, ou encore la question sécuritaire dans la sous-région ouest-africaine. C’est ce que rapporte le portail officiel de la République togolaise.

Robert Dussey s’est, en outre, entretenu avec le vice-président de la transition, le colonel Assimi Goita et le premier ministre Moctar Ouane.

Pour le Togo, cette visite officielle marque également une forme de normalisation des relations entre les deux pays, et vis-à-vis de la Cédéao, suite aux dernières tensions politiques, institutionnelles et économiques.

Il faut rappeler que suite au coup d’État militaire ayant renversé l’ex président IBK, la Cédéao avait pris une série de sanctions contre le Mali. Ces sanctions ont été levées en début de ce mois suite à la formation du gouvernement de transition.

Lire aussi: https://linvestigateurafricain.com/cote-divoire-la-mission-de-la-cedeao-appelle-les-ivoiriens-a-faire-preuve-de-tolerance/

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.