Rwanda/Covid-19 : les Rwandais devront fêter Noël et le Nouvel An sous un couvre-feu


Rwanda/Covid-19 : les Rwandais devront fêter Noël et le Nouvel An sous un couvre-feu

Craignant une résurgence de la Covid-19, les autorités rwandaises ont pris de nouvelles mesures drastiques. L’objectif est de limiter au maximum la propagation de la maladie en ces périodes de fêtes de Noël et le Nouvel An qui s’annoncent. Les nouvelles mesures ont été rendues publiques le lundi 14 décembre.

Depuis quelques jours, le Rwanda enregistre une nette montée des cas de contaminations. C’est-à-dire, qu’une centaine de cas sont dépistés chaque jour. Des chiffres alarmants qui poussent l’Etat rwandais à prendre les dispositions qui s’imposent au plus tôt. Car depuis le début de la pandémie au Rwanda, la maladie ne s’est autant propagée.

Un relâchement de la vigilance de la population

Selon le ministre de la Santé, plusieurs jeunes et sans comorbidité contractent des formes graves du virus. Au nord-ouest du pays, dans le district de Musanze, 13% des personnes testées ont été déclarées positives. A Kigali, une jeune fille de 14 ans est morte de la Covid-19.

Face à cette nouvelle hausse constatée ces derniers jours, les membres du gouvernement sont montés au créneau pour exhorter les citoyens à accroitre leur vigilance. Aussi, le respect des mesures barrières a été réitéré.
Depuis le début de la pandémie, plus de 6 800 personnes ont contracté le nouveau coronavirus au Rwanda. 57 personnes, quant à elles, sont décédées. C’est ce que révèlent les chiffres et données collectés par les chercheurs de l’université Johns-Hopkins.

Pas de célébrations de Noël et le Nouvel An dans les espaces publics

Pour ces fêtes de Noël et le Nouvel An, les rassemblements sont de nouveau interdits dans les espaces publics. Les Rwandais ne pourront non plus effectuer des réceptions dans les espaces privés pour les fêtes au Rwanda. Ils devront se plier au respect du couvre-feu fixé à 20 heures du 22 décembre au 4 janvier.

En clair, les Rwandais devront fêter Noël et le Nouvel An sous un couvre-feu. Bien que ces dernières semaines certains secteurs de l’économie ont rouverts sous autorisation du gouvernement, ils vont devoir refermer.

C’est le cas des salles de sport et les piscines qui vont prochainement refermer leurs portes. Des centaines de bars opérant clandestinement ont également été fermés dans tout le pays.

Lire aussi : RWANDA : FÉLICIEN KABUGA CLAME SON INNOCENCE DEVANT L’IRMCT

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *