Burkina Faso : la nouvelle ministre du commerce, Louise Anne Go, bien accueillie par son équipe


Louise Anne Go

Au Burkina Faso, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce 10 janvier. Dans cette équipe figure, Madame Louise Anne Go qui est nommée Ministre délégué auprès du Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, chargé de l’Artisanat. Ce mercredi 13 janvier 2021, elle a fait connaissance de son futur cadre de travail.

En attendant son installation officiellement, le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’Artisanat (MICA) a décidé d’offrir à Louise Anne Go « un accueil chaleureux ». C’était, au cours d’une cérémonie sobre présidée par le chef du département, Harouna Kaboré, en présence du personnel, amis et partenaires du MCIA.

Faciliter l’intégration de la nouvelle ministre Louise Anne Go

Pour Harouna Kaboré, cette initiative a pour finalité de créer un cadre propice à l’intégration de la nouvelle ministre. Ex-secrétaire permanente de l’Observatoire national de prévention et de gestion de conflits communautaires, Louise Anne Go est sociologue de formation et titulaire d’un master II en gestion de projets.

Elle entend en premier lieu s’entretenir avec ses différents collaborateurs et effectuer des sorties sur le terrain afin de faire un diagnostic. Selon elle, sa casquette de sociologue lui sera utile dans cette lancée.

Elle a salué cet accueil sans manquer d’adresser ses remerciements au personnel du ministère, au Président du Faso et au Premier ministre pour la confiance qui lui a été accordée. Son espoir est que cette bonne ambiance de départ se prolonge tout au long de son mandat et au-delà.

La ministre compte sur la collaboration de tous

Pour la nouvelle ministre, il faut que cette ambiance de départ se perpétue. Ce qui ne sera possible que grâce à une collaboration tout le monde.

Ce poste, pour Louise Anne Go, se place sous « le signe du défi », compte tenu de « l’énorme chantier » qui, dit-elle, l’attend au niveau du ministère de l’artisanat. « Nous avons eu l’information, en échangeant avec le ministre du Commerce, qu’au niveau du secteur de l’artisanat, il y a un gros chantier. Nous devrons travailler à booster toutes les actions qui pourront accompagner le secteur de l’artisanat », a-t-elle déclaré.

Pour y arriver, la nouvelle ministre déléguée chargée de l’artisanat a invité le personnel à une franche collaboration pour bien mener sa mission.

Lire aussi : BURKINA FASO : NOUVELLE POSTURE POLITIQUE DE ZÉPHIRIN DIABRÉ, RAISONS ET DÉFIS

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *