Ghana/Covid-19: le pays reçoit sa première livraison au monde de vaccins du dispositif Covax


Lutte contre le covid au Ghana, le pays reçoit son vaccin

Le pays de Nana Akufoh-Addo vient de s’armer efficacement dans la lutte contre le covid au Ghana, comme les autres Etats africains. Le pays a reçu sa première livraison mondiale de vaccins du dispositif Covax. La cargaison a été réceptionnée à Accra dans la matinée du mercredi 24 février 2021.

Alors la campagne de vaccination de lutte contre le Covid au Ghana devrait bientôt commencer pour le plus grand bonheur des populations. Mais le Ghana va devoir faire face à une difficulté majeure. Il s’agit de la méfiance des populations à propos des vaccins. Elles craignent d’être les victimes d’une théorie du complot.

Une place de choix

En Afrique, le Ghana est le premier pays à bénéficier du programme de vaccination lancé par l’OMS. Et cette place de choix le Ghana la doit à un plan de déploiement solide et des restrictions sanitaires bien en place. C’est à dire que le pays jouit d’un personnel de santé et des équipements de chaîne du froid prêts à soutenir une distribution rapide.

D’ici la fin du mois de juin, le Ghana devrait recevoir environ 2,4 millions de doses. Mais en attendant, il va devoir se contenter des 600 000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford. Ces vaccins ont été fabriqués par le Serum Institute of India.

Une vaccination de lutte contre le covid au Ghana annoncée

Pour sa campagne de vaccination, le gouvernement ghanéen prévoit de commencer avec les professionnels de santé. Car ils sont le plus souvent en première ligne dans la lutte contre le Covid-19 au Ghana. Les personnes à la santé fragile et celles âgées de plus de 60 ans sont aussi concernés par cette première vague de vaccination.

« Je voudrais rassurer les populations non seulement ghanéennes, mais également à travers toute l’Afrique. Les vaccins utilisés sont efficaces, sont sûrs », a indiqué le docteur Dr Richard Mihigo.

Mais en guide d’exemplarité la campagne débutera officiellement par le président ghanéen, Nana Akufo-Addo qui sera le premier à recevoir son vaccin. Après ce serait le tour de la population, soit 20 millions de personnes. La vaccination est prévue sur le 2 mars prochain.

Lire aussi : COVID-19 : LA FERMETURE DES FRONTIÈRES TERRESTRES GHANÉENNE PARALYSE LES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *