Hausse des prix généralisée au Sénégal : Macky Sall exhorte à la souveraineté alimentaire


Hausse des prix généralisée au Sénégal : Macky Sall exhorte à la souveraineté alimentaire

Au Sénégal, la hausse des prix des denrées de première nécessité continue de faire fureur. Et c’est dans ce contexte difficile à supporter pour les populations qu’a commencé le ramadan. Face à cette situation inquiétante pour les consommateurs, le président Macky Sall a exhorté à la souveraineté alimentaire.

C’était lors de son adresse à la nation à la veille du 62e anniversaire de l’indépendance du pays. Rappelons que pour alléger le supplice des populations contre cette hausse des prix généralisée, des mesures ont tout de même été prises. Il s’agit de la baisse des prix des denrées de première nécessité comme l’huile, le riz et le sucre.

La hausse des prix généralisée, un véritable calvaire

Pour les différentes couches de la société sénégalaise, la hausse des prix en ces moments a du mal à passer. Et la seule attente est que la situation s’améliore. C’est-à-dire que la principale cause de cette hausse des prix soit de l’histoire ancienne. C’est-à-dire la guerre en Ukraine.

« C’est la crise mondiale qui affecte le pays donc les denrées sont de plus en plus chères », a expliqué le boutiquier Mamadou Diallo. Et de renchérir « je n’y peux rien, le prix augmente depuis le sommet et ça se répercute jusqu’aux consommateurs ».

Au sein des ménages dans cette période de carême, la hausse des prix, est un sérieux défi avec lequel il va falloir composer. « Tout a augmenté : les tomates, le riz, l’huile… Tout ce dont on a besoin pour faire le ndogou, tout est cher, même le poisson. On n’a plus de poisson. On se débrouille, on fait ce qu’on peut avec l’argent qu’on a », a indiqué une ménagère.

Lire aussi: SÉNÉGAL : LES PRIX DES PRODUITS DE BASE DE NOUVEAU EN HAUSSE

Vers une autosuffisance alimentaire

Bien que des mesures aient été prises pour soulager tant soit peu les sénégalaiss, elles sont insuffisantes pour régler en profondeur le problème. Alors dans son discours, Macky Sall, préconise l’autosuffisance alimentaire. Il estime que c’est de cette face façon que le pays pourrait gérer au mieux les futures crises de manière durable.

« Mais, pour être à l’abri des aléas de la conjoncture internationale, nous devons faire preuve de résilience en gagnant au plus vite la bataille de la souveraineté alimentaire. Ce sont des investissements massifs que l’État continue de consacrer à la modernisation et à la diversification des secteurs de l’élevage, de la pêche et de l’agriculture », a fait savoir Macky Sall.

 

El Professor

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.