GHANA/PRESIDENTIELLE 2020 : John Dramani Mahama refuse d’accepter sa défaite


John Dramani Mahama refuse d’accepter sa défaite

Au cours d’une conférence de presse, jeudi dernier, le candidat d’opposition John Dramani Mahama ne reconnait pas les résultats proclamés par la Commission Electorale. Pour lui, il a été évincé par des manœuvres frauduleuses. Alors, il usera tous les moyens légaux possibles pour obtenir justice.

Selon les résultats officiels avancés par la commission électorale, le président sortant Nana Akufo-Addo, a été réélu pour un second mandat à la tête du Ghana. Il a triomphé avec a remporté 51,59% des voix contre 47,36% pour John Dramani Mahama.

John Dramani Mahama: une commission électorale complice

Pour le candidat de l’opposition du Congrès national démocratique (NDC), John Dramani Mahama, la Commission électorale serait de mèche avec le parti au pouvoir. Et cela se prouve aisément par le fait que la Commission ait compté 1,7 million d’électeurs dans la région d’Ashanti au lieu 1,4 million de bulletins.

John Dramani Mahama rejette également les résultats des législatives. La parité de sièges annoncée (136 sièges) entre l’opposition et le gouvernement n’ont pas convaincu le candidat malheureux. Pour lui son parti aurait été vainqueur en remportant la majorité des avec 140 sièges. Il prétend également détenir les preuves de ses allégations.

Des résultats frauduleux

« Nous avons constaté depuis lundi 7 décembre 2020 que de nombreuses mesures ont été prises pour manipuler les résultats de l’élection en faveur du président sortant Nana Akufo-Addo », a expliqué John Dramani Mahama. Selon lui, le président sortant contrôle toutes les ressources de l’État et ses institutions.

Il estime par ailleurs que son parti, le NDC aurait remporté le double scrutin du 7 décembre dernier. C’est-à-dire les élections présidentielles et parlementaires. Et qu’en réalité, la lucidité du peuple a surpassé les efforts du parti au pouvoir pour soudoyer les électeurs.

« Le peuple a compris ce qui était en jeu et il était clair au vu des résultats légalement exprimés que le Congrès national démocratique avait remporté les élections présidentielles et parlementaires. Aucune tricherie, fourberie ou falsification n’effacera cette réalité », a affirmé avec conviction John Dramani Mahama.

Lire aussi : GHANA/PRÉSIDENTIELLE 2020 : NANA AKUFO-ADDO REMPORTE UN DEUXIÈME MANDAT

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.