Guinée: démarrage de la campagne de vaccination contre Ebola


Démarrage de vaccination contre Ebola

Suite à la réception des 11 360 doses de vaccin Merck contre Ebola, les autorités guinéennes ont lancé comme prévu la campagne de vaccination contre Ebola. Elle a débuté effectivement hier mardi à Gouecké et devrait se poursuivre à Nézérékoré et Conakry. Mais certains citoyens hésitent encore à se faire vacciner. Alors les autorités s’emploient à les convaincre du bien-fondé de cette démarche.

Démarrage de vaccination contre Ebola

Pour rappel, les premières doses de vaccin contre l’épidémie d’Ebola, ont été reçues dans la soirée du lundi 22 février 2021 par les autorités guinéennes. Le pays est récemment confronté à une nouvelle vague de contamination au virus.

En effet, plusieurs cas suspects et décès ont été enregistrés ces derniers jours. Ceci après cinq ans de disparition.
A Gouécké, dans le cadre de cette vaccination contre Ebola, pour les autorités guinéennes, priorité a été de rassurer les populations. De quoi intensifier les messages de prévention en langues locales diffusés à la radio pour une meilleure sensibilisation. « Ce vaccin est un très bon vaccin. Il n’est pas question d’en douter. Il faut que chacun vienne se faire vacciner », a déclaré Sâa Yola Tolno, le préfet de Nzérékoré.

Face aux réticences des populations, le ministre de la Santé, le médecin général Remy Lamah rassure que ce vaccin n’est pas un poison. « Voilà pourquoi il se fait de façon publique pour que vous viviez les réalités », a tenté de clarifier le médecin général Remy Lamah.

Lire aussi : GUINÉE/EBOLA: LE PAYS A REÇU 11 360 DOSES DE VACCIN MERCK

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.