Nigeria/Transport : le chemin de fer Lagos-Ibadan bientôt fonctionnel


Nigeria/Transport : le chemin de fer Lagos-Ibadan bientôt fonctionnel

Le chemin de fer Lagos Ibadan au Nigeria sera enfin opérationnelle. En effet, la nouvelle ligne ferroviaire relie la capitale économique Lagos à la ville Ibadan. Cette dernière est une grande ville située au sud-ouest du pays. De quoi faciliter de la meilleure façon les déplacements des citoyens.

Par ces infrastructures, le Nigeria ambitionne de faire des rails un moteur de l’économie du pays. C’est-à-dire que le gouvernement nigérian espère donc redynamiser son économie très fragilisée par la pandémie de la Covid-19. Cette pandémie a également ralenti la mise en service du chemin de fer la Lagos-Ibadan. Alors la ligne qui aurait dû être livrée entre la fin de l’année dernière et le début de cette année a connu un retard.

Rendre fonctionnel le chemin de fer Lagos Ibadan pour désencombrer les routes

Au lieu de 5 heures en voiture, les populations n’auront plus que 2 heures à faire en train. Ils auront à parcourir désormais une ligne de 156 km pour atteindre les deux villes. Alors plus question pour eux de subir la densité remarquable de la circulation sur l’autoroute.

Grace à ce nouveau chemin de fer Lagos Ibadan, les habitants pourront rompre avec l’habitude des bouchons infernaux. Ceci est dû au fait que des dizaines de milliers de voitures empruntent l’autoroute au quotidien. Ce qui rend pénible les déplacements.

chemin de fer Lagos-Ibadan

Dans les prochains mois, 16 rotations journalières sont prévues entre les deux villes. Mais pour l’heure les nigérians vont devoir se contenter d’un voyage par jour durant les jours ouvrables.

Réalisation du chemin de fer Lagos Ibadan, un cout d’accès élevé

Pour pouvoir profiter des services qu’offre cette ligne, les voyageurs sont obligés à payer entre 3 200 et 8 600 francs CFA. Un prix assez cher pour bon nombre de nigérians et qui n’est pas souvent à la portée de toutes les bourses.

Mais pour l’Etat Nigérian, les retombées économiques sont grandes. Il estime par ailleurs que cette ligne va en partie désengorger la principale voie de sortie de Lagos sur le reste du pays. Ce qui, devrait aussi entraîner une hausse des prix de l’immobilier le long de son parcours.

L’infrastructure, a coûté 1,6 milliard de dollars. Son inauguration officielle devrait avoir lieu au cours du mois de janvier.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.