Côte d’ivoire : la CEI prend ses dispositions pour la campagne électorale du 15 au 29 octobre


la CEI prend ses dispositions pour la campagne électorale du 15 au 29 octobre

A quelques jours de la présidentielle en Côte d’Ivoire, la Commission Electorale Indépendante (CEI) s’active pour l’organisation d’un scrutin remarquable. Pour cela, elle a annoncé, au travers d’un communiqué, les dispositions liées à la bonne tenue de la campagne électorale. L’annonce a été faite ce jeudi 17 septembre 2020.

La population ainsi que les différents candidats sont conviés à se conformer aux règles éditées. Il s’agit principalement des articles 28, 29, 30, 31 et 32 du code électoral. A cette mesure, s’ajoute l’application du décret n° 2020-639 du 19 août 2020 fixant la durée de la campagne électorale. Ainsi, les contours de la campagne électorale et les conditions afférentes sont désormais connus en Côte d’Ivoire.

Les mesures de la campagne

Pour mettre les différents candidats et partis politiques sur le même pied d’égalité, ils sont soumis au respect de certaines règles strictes. A cet effet, il leur est formellement interdit d’apposer des affiches ou de distribuer des bulletins de vote. Des professions de foi et toutes autres actions visant à faire la promotion d’un quelconque candidat sont aussi interdites.

Il leur est également proscrit toute propagande électorale en dehors de la durée réglementaire de la campagne, indique la CEI. Et pour y parvenir, la CEI invite les différents acteurs politiques à se conformer à ces règles. Elle compte sur le civisme et la responsabilité de tous les ivoiriens.

La campagne débutera officiellement le 15 octobre 2020 à zéro heure et prendra fin le jeudi 29 octobre 2020.

Des élections transparentes et apaisées

Malgré les contestations des membres de l’opposition à son encontre, la CEI s’évertue à garantir aux ivoiriens des élections crédibles. Une élection dont la vérité des urnes sera triomphante et exempte d’irrégularités. Ceci en dépit des défis qu’elle surmonte.

Par conséquent, une plus grande transparence sera au rendez-vous avant, pendant et après les élections. Les citoyens pourront donc faire le choix de leurs candidats en toute quiétude.

Seront donc dans l’arène pour s’affronter dans le 31 octobre prochain, 4 candidats validés par le Conseil constitutionnel. Le président sortant Alassane Ouattara aura pour challengers, Henri Konan Bédié et Affi N’Guessan. A cette liste s’ajoute un politique de la nouvelle génération, Kouadio Konan Bertin, qui vole en indépendant.

Lire aussi: LE DIALOGUE POLITIQUE EN CÔTE D’IVOIRE EN BONNE PROGRESSION

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.