appel de victoire Dogbé à la jeunesse: la ministre togolaise de la jeunesse incite les jeunes à refuser l’immigration


appel de victoire Dogbé à la jeunesse: la ministre togolaise de la jeunesse incite les jeunes à refuser l'immigration

L’immigration ne devrait pas être une solution pour les jeunes togolais en quête d’emploi ou d’un mieux-être. C’est le maitre mot de l’appel de victoire Dogbe à la jeunesse, lancé ce mercredi 12 août 2020, au cours d’une rencontre virtuelle. Pour elle, les jeunes devraient rester au pays afin de bénéficier des dispositifs d’accompagnement mis en place par le gouvernement.

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse (JIJ) édition 2020, la Ministre Dogbé a organisé un webinaire sur sa page Facebook. A ses côtés, on a noté trois autres panelistes comme Kanka-Malik Natchaba, Ministre Délégué Conseiller du Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé. Ce dernier a présenté aux internautes les différentes initiatives du gouvernement en faveur des jeunes.

 garantir aux jeunes un mieux-être comme raison de l’appel de victoire Dogbe à la jeunesse

Le gouvernement togolais veut faire des jeunes, « le fer de lance du développement du Togo ». Précisément pour la réussite de son Plan National de Développement (PND 2018-2022). Ainsi, plusieurs projets et mécanismes sont initiés afin de répondre aux aspirations des jeunes.

Ces initiatives consistent essentiellement en la mise en place des dispositifs d’accompagnement et de financement des projets des jeunes. Elles ont pour but de contribuer à assurer leur autonomie et indépendance financière. Aussi, elles visent à permettre aux jeunes d’acquérir un certain nombre de valeurs et d’expériences pour booster leurs compétences.

Aussi, ces mécanismes, a indiqué Kanka-Malik Natchaba, ont permis l’accroissement de l’entrepreneuriat et une relance de l’économie togolaise. Parmi ces nombreuses initiatives figure le Fonds National de Finance Inclusif (FNFI) avec ses multiples services dont l’Accès des Jeunes aux Services Financiers (AJSEF).

Yolim, N’Kodede, KIFF (Financement des équipements de formations et/ou de démarrage d’activité) ainsi que le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole (MIFA), sont entre autres dispositifs mis en place.

« Non à l’aventure ! », a insisté Victoire Dogbé

La Ministre Victoire est également la Directrice de Cabinet de la Présidence de la République togolaise. Dans l’appel de victoire Dogbe à la jeunesse, elle fait savoir qu’elle n’encourage pas l’immigration des jeunes surtout celle clandestine.

« Aller à l’aventure, non ! Il y a la terre qu’on peut cultiver », a-t-elle lancé. Avant d’insister que « les jeunes ont leurs places dans leurs pays ». Les jeunes peuvent toutefois se rendre à l’extérieur pour se faire former mais, après il y a nécessité de revenir.

Cela pourra contribuer au développement du pays, preuve d’engagement citoyenne. Dans cet appel de victoire Dogbe a la jeunesse, il a été aussi conseillé aux jeunes togolais de se saisir des mécanismes existants. Aussi, précise-t-elle, le Togo dispose pleins de modèles de réussite et la jeunesse pourrait s’en inspirer.

Suite à l’inquiétude sur le manque de confiance des autorités relevé par un internaute, Victoire Dogbé a fait savoir que « la confiance devrait se mériter ». Les jeunes devraient se faire démarquer par des valeurs notamment le travail, la rigueur, la détermination et la recherche de l’excellence. Et ces valeurs, martèle-t-elle, peuvent s’acquérir via les mécanismes d’accompagnement mis en place.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.