Vaccin chinois Sinopharm: Congo-Brazzaville reçoit 100 000 doses


vaccin chinois Sinopharm

Tout comme les autres pays africains, le Congo-Brazzaville s’est aussi engagé à lutter activement contre la pandémie de la Covid-19 en mettant ses populations à l’abri de toute contamination. Pour ce faire, le pays a reçu 100 000 doses du vaccin chinois Sinopharm hier mercredi 10 mars 2021. Grace à cette cargaison, la vie de plusieurs Congolais serait préservée.

Vaccin chinois Sinopharm, une chance selon le ministre de la santé

Pour la ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, la réception de ces doses de vaccin est une merveilleuse chance pour le pays. « Il faut qu’on se réjouisse de ce que le Congo vient de recevoir son premier lot de vaccins contre le coronavirus », avait-elle indiqué.

En ce qui concerne la campagne de vaccination proprement dite, elle ne saurait tarder. C’est-à-dire qu’elle sera entamée dans les prochains jours. « Nous sommes prêts à vacciner. Les sites de vaccination sont connus », a assuré Jacqueline Lydia Mikolo.

Vaccin chinois Sinopharm, les premières cibles bénéficiaires

Les premières personnes à se faire vacciner sont celles qui sont les plus exposées. Il s’agit notamment du personnel de santé, de la force publique sans oublier la presse qui selon les autorités est plus au contact avec tout le monde.

Pour le professeur Alexis Elira Dokekias, premier responsable de la prise en charge des malades Covid, une catégorie de la population est à traiter particulièrement. « On doit surtout privilégier les personnes qui ont des maladies associées (diabète, hypertension) et celles qui ont plus de 50 ans », a-t-il précisé.

Lire aussi – Sénégal/Covid-19: réception de 200 000 doses de vaccin du laboratoire chinois Sinopharm

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.