Secteur eau et assainissement au Togo: la France fait don de 6,5 milliards FCFA au Togo pour le financement du PASSCO 2


Secteur eau et assainissement au Togo, la France fait don de 6,5 milliards FCFA au Togo pour le financement du PASSCO 2

Deux conventions de financement en appui au secteur eau et assainissement au Togo ont été signé  le 16 juillet à Lomé. L’Ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy, et Sani Yaya, le ministre de l’Economie et des Finances, ont procédé à la signature du Projet (PASSCO 2).

Le secteur  eau et assainissement au Togo occupe une place de choix dans la politique publique, à travers le plan d’actions national pour le secteur de l’eau et de l’assainissement. Cette politique est, également, prise en compte dans le PND 2018-2022 via le programme PND-Eau.

C’est justement dans l’optique de la mise en œuvre de ce programme que le Togo vient de signer deux conventions de financement avec la France à travers l’AFD.

La première convention relative à la réalisation du projet intitulé « PND-Eau ».

Cette première convention concerne la première composante du secteur eau et assainissement au Togo. Il s’agit de l’alimentation en eau potable des localités de Cinkassé et de Mandouri dans la région des Savanes. la convention traite  d’adord du renforcement de l’alimentation en eau potable des localités de Tandjoaré, Bombouaka, Korbongou et Gando.

Ensuite, la réalisation de mini-adductions d’eau potable au profit de six zones semi-urbaines : Gandé, Soudou-Tchalimdé et Kabou dans la région de la Kara, Amou-Oblo, Gléi et Wahala dans les Plateaux.

Enfin, le renouvellement, l’extension des réseaux d’eau potable du périmètre de la TdE.

La deuxième convention porte sur l’étude d’actualisation du Plan directeur d’assainissement eaux usées et eaux pluviales du Grand Lomé.

Cette deuxième convention concerne la seconde composante du secteur eau et assainissement au Togo. l’étude, objet de la convention, devra permettre de mieux cerner la problématique de l’assainissement dans la grande ville de Lomé où les défis dans ce domaine sont aujourd’hui nombreux.

Lors de la cérémonie de signature, le ministre Sani Yaya, de l’Economie et des Finances, a indiqué que ce financement apporte un appui significatif et déterminant aux actions entreprises par le gouvernement dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement.

Pour Marc VIZY, ambassadeur de France au Togo, le partenariat entre la France et le Togo est un partenariat fort. L’AFD, a-t-il indiqué, travaille quotidiennement à construire ensemble avec le Togo des projets dans les secteurs liés à la mise en œuvre du Plan national de développement.

Rappelons qu’en l’espace de dix ans, l’AFD a investi plus de 100 millions d’euros soit 66 milliards de F CFA dans les projets d’alimentation en eau potable et d’assainissement au Togo.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.