Togo/Rentrée scolaire 2021-2022: Faure Gnassingbe à l’œuvre pour des études de qualité, gage de réussite


Rentree scolaire 2021-2022: Faure Gnassingbe à l’œuvre pour des études de qualité, gage de réussite

Au Togo, ce lundi 27 septembre 2021, les élèves ont repris le chemin des classes pour le compte de la rentrée scolaire 2021-2022. Ce, malgré un contexte toujours marqué par la pandémie de la Covid-19. Le professeur Dodzi Komla Kokoroko, ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat n’a pas manqué de formuler un message poignant à l’endroit de tous les acteurs.

Pour cette rentrée scolaire 2021-2022, les établissements scolaires ont ouvert leurs portes à trois millions d’élèves et d’apprenants. Ce qui témoigne de l’engagement des autorités togolaises à garantir à sa population une éducation de qualité.

Rentrée scolaire 2021-2022, de nouvelles réformes et dispositions introduites

Dans son message aux acteurs impliqués du secteur éducatif, le ministre Dodzi Komla Kokoroko a souligné l’importance d’un regard rétrospectif sur l’année scolaire écoulée. Ceci d’autant plus que la rentrée scolaire 2021-2022 n’est que le prolongement de la précédente. Cette dernière a surtout permis l’enregistrement de nettes avancées.

« Les efforts, ces dernières années, ont porté particulièrement sur la gratuité des frais scolaires au primaire, l’ouverture des cantines scolaires, la couverture sanitaire des élèves à travers le programme School Assur, l’amélioration conséquente des conditions de vie et de travail des enseignants », a indiqué le prof Dodzi Komla Kokoroko.

Pour cette nouvelle rentrée scolaire 2021-2022, les efforts se poursuivent afin de garantir un environnement scolaire sécurisé. Pour ce faire, des mesures fortes ont été prises par les autorités. Il s’agit notamment de la gratuité des frais d’inscription et de scolarité, étendue aux collèges et lycées d’enseignement et centres de formation publics.

Le démarrage des travaux préliminaires de construction de 30 000 salles de classe d’ici 2025 ainsi que le recrutement de 2250 enseignants font partie des prévisions. Il en est de même pour l’entrée en formation imminente de 300 inspecteurs et conseillers pédagogiques de tous ordres.

A lire aussi: GÉNIES EN HERBE OHADA 2021: LE TOGO SACRÉ CHAMPION

Cultiver l’excellence

Dans son intervention, le ministre Kokoroko a aussi convié les élèves et apprenants à se surpasser afin d’être mieux outiller à prendre la relève. « J’exhorte, dès lors, les élèves et apprenants, à cultiver l’excellence pour une relève de qualité, les enseignants, jardiniers de l’intelligence, à faire preuve de professionnalisme », avait-il laissé entendre.

L’Administration scolaire et les parents d’élèves ne sont pas restés en marge de cette interpellation. Ils sont eux aussi appelés à s’impliquer de manière plus accrue dans l’éducation de ses élèves ou apprenants. Le premier a donc pour ferme obligation d’incarner le service public éducatif exemplaire, et le second à raffermir davantage leur responsabilité vis-à-vis de leurs enfants.

La rentrée scolaire 2021-2022 est également l’occasion propice pour le gouvernement de garantir au corps enseignant, aux élèves et apprenants, une écoute plus active. Cela passe par le bais de l’opérationnalisation du numéro vert, le 8250. Cela aura pour incidence l’amélioration optimale des conditions de travail et un meilleur encadrement dans un environnement sécurisé.

Soulignons-le, les nouvelles réformes et dispositions introduites par le gouvernement, ont été initiées sous le leadership de du Président de la République, SEM Faure Essozimna GNASSINGBE. « J’invite les élèves à chérir l’effort et l’excellence au travail (…). Que cette année scolaire soit couronnée de succès pour tous », a déclaré le président togolais.

A lire aussi: REMANIEMENTS AU SEIN DES FAT: LE TOGO CRAINT-IL UN ÉVENTUEL COUP D’ETAT ?

Sandrine A

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.