Production de vaccins en Afrique contre la Covid19 : une première étape franchie par l’Afrique du Sud


Production de vaccins en Afrique contre la Covid19 , une première étape franchie par l’Afrique du Sud

La production de vaccins en Afrique est sur la bonne voie. L’Afrique du Sud a annoncé avoir franchi, lundi, une première étape pour la mise en place d’un « centre de transfert de technologie » pour les vaccins anti-Covid à ARN messager

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a cependant avertit qu’il faudra du temps pour concrétiser le projet de production de vaccins en Afrique.

Vaccins anti-Covid 19 bientôt produits en Afrique

Participant depuis l’Afrique du Sud, à un point de presse de l’Organisation mondiale de la santé à Genève consacré au projet de production de vaccins en Afrique, le président Ramaphosa, a annoncé la bonne nouvelle. En effet, aux dires de Ramaphosa, le pays a franchi une première étape lundi 21 juin pour doter le continent d’une capacité de production de vaccins anti-Covid.

Il s’agit de mettre en place un « centre de transfert de technologie » pour les vaccins anti-Covid à ARN messager, qui se sont révélés extrêmement efficaces à l’instar des sérums de Pfizer-BioNTech ou Moderna et qui semblent aussi plus facilement adaptables à des nouveaux variants, que d’autres vaccins de technologie différente.

Le président français, Emmanuel Macron, qui s’était engagé, outre le don de vaccins, à aider l’Afrique à mettre sur pied sa propre capacité de production, a soutenu le projet. « Aujourd’hui est un grand jour pour l’accès de tous aux produits de santé contre la pandémie. Les premiers résultats de l’initiative pour la production de vaccins en Afrique que nous portons avec le Président @CyrilRamaphosa sont là ! » a-t-il tweeté.

Le projet de production de vaccins en Afrique est porté par un consortium sud-africain composé des sociétés de biotechnologies Biovac et Afrigen Biologics and Vaccines, d’un réseau d’universités et des Centres africains de contrôle des maladies.

La production de vaccins en Afrique comme solution à la pénurie

Le dirigeant sud-africain, fer de lance du combat pour la levée temporaire de la propriété intellectuelle sur les vaccins anti-Covid et pourfendeur de l’inégalité vaccinale, a justifié la création d’une capacité de production de vaccins en Afrique. « On voit bien qu’on ne peut pas compter sur les vaccins qui sont fabriqués en dehors de l’Afrique parce qu’ils ne viennent jamais. Ils n’arrivent jamais à temps et les gens continuent de mourir ».
Seulement 2% de la population du continent africain a eu au moins une dose, a affirmé le président Ramaphosa, quand les Etats-Unis ou l’Europe visent les 70% de la population totalement immunisée dans les mois qui viennent.

L’Afrique du Sud représente plus de 35% du total des cas de Covid-19 enregistrés en Afrique et souffre actuellement d’une troisième vague d’infections, et comme d’autres pays en développement, il voit les vaccins aller dans les pays riches ou dans les pays qui, comme l’Inde, les produisent à grande échelle.

Mais il faudra être patient pour voir la production de vaccins en Afrique effective. La cheffe scientifique de l’OMS, la docteure Soumya Swaminathan a d’abord exposé un scénario optimiste, où tout se déroule comme prévu, qui verrait « des vaccins produits en Afrique du Sud dans les 9 à 12 mois qui viennent », en utilisant des procédés déjà éprouvés et approuvés.

Esso A.

Lire aussi: COVID-19: LA CAMPAGNE VACCINALE EN AFRIQUE DU SUD SUSPENDUE

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.