Présidentielle 2021: Les Démocrates au Bénin s’oppose à la coalition de l’opposition


Présidentielle 2021: Les Démocrates au Bénin s'oppose à la coalition de l’opposition

Les Démocrates au Bénin animent bruyamment la vie politique du Bénin. Le duo désigné par la coalition de l’opposition (FRD) pour battre le président Patrice Talon à la présidentielle d’avril prochain aura été de très courte durée. Le couple Joël Aïvo et Reckya Madougou a très vite volé en éclat. Jeu d’égo oblige, le parti Les Démocrates a préféré jouer autrement.

D’après la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), 20 candidatures ont été enregistrées au cours de la période requise entre le 1 février et le 4 février 2021. Par conséquent, la bataille pour le fauteuil présidentielle s’annonce très rude. Avec ce revirement de situation et les dissensions en son sein, l’opposition pourrait-elle venir à bout de Patrice Talon dans les urnes ? Pour l’instant, difficile d’en être certain, surtout à cause de la position du parti Les Démocrates au Bénin.

Les Démocrates au Bénin se désolidarise

Au cours de la session extraordinaire de la conférence des présidents du FRD, il avait été décidé que Joël Aïvo, soit candidat au poste de président et Reckya Madougou, candidate au poste de vice-présidente. Mais ce choix n’a pas reçu l’assentiment de la jeune dame qui elle, ambitionnait plutôt le poste de présidente.

Au final, les discussions entre les différents partis politiques de la coalition ont été minées par des désaccords. Aucune entente n’a pu avoir lieu entre le parti Les Démocrates au Bénin et les autres du regroupement. Alors le parti les Démocrates, a préféré revenir aux deux candidats qu’il avait prévu à la base. C’est-à-dire Reckya Madougou comme candidate au poste de président et Patrick Yves Djivo au poste de vice-président.

Une bataille en rangs dispersés

Avec ce scénario de dernière minute, l’opposition béninoise ne combattra plus en rangs serrés comme elle l’imaginait. Du côté du FRD, un nouveau duo a été constitué pour la présidentielle. Il est composé de Joël Aivo qui a désormais pour colistier Moïse Kérékou, fils de l’ancien président du Bénin.

« Nos amis Les Démocrates ont fait un autre choix, nous le respectons, mais nous allons poursuivre l’engagement que nous avons pris ensemble », a confié Joël Aivo. Mais le grand défi actuel pour bon nombre de partis est le fait de s’être enregistré sans les parrainages requis par la nouvelle loi électorale. Seul le PRD s’est distingué avec 26 formulaires de parrainages obtenus.

Lire aussi : BÉNIN / PRÉSIDENTIELLE 2021: JOËL AÏVO ET RECKYA MADOUGOU, CANDIDATS DU FRD

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.