Niger : inhumation de l’ancien président Tandja, le panégyrique posthume de Issoufou


president Tandja

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26 novembre 2020, dans la cour du Palais de la Présidence, à la cérémonie officielle de levée du corps de l’ancien président Tandja Mamadou, décédé le mardi 24 novembre 2020 à Niamey.

L’ancien président Tandja, Colonel à la retraite, 82 ans, avait dirigé le pays de 1999 à 2010. Il a occupé d’importantes fonctions tout au long de son parcours militaire, administratif et politique. Il fut notamment Préfet avec rang de Ministre à Maradi et à Tahoua, Ministre de l’Intérieur à deux reprises et Ambassadeur avec rang de Ministre, du Niger au Nigéria.

Les personnalités nationales et internationales présentes à l’inhumation du président Tandja

Les plus hautes autorités civiles et militaires du Niger dont le Vice-Président de l’Assemblée Nationale, M. Iro Sani, les Présidents des Institutions, les anciens Chefs de l’Etat SEM Mahamane Ousmane et SE le Général Salou Djibo, les membres du Gouvernement, les Députés Nationaux, le Gouverneur de la Région de Niamey, les membres du Corps diplomatique accrédités au Niger, les responsables des partis politiques ainsi que les membres de la famille, les amis et compagnons d’armes de l’illustre disparu, ont assisté à la levée du corps.

Les honneurs militaires lui ont été rendus lors de l’hommage de la Nation à son endroit. Dans une oraison funèbre, l’ancien Premier Ministre, SEM Mamane Oumarou, a retracé le brillant parcours de Feu Tandja Mamadou. « Tu aimais le Niger. Toute ta vie a été au service de ton pays », a-t-il souligné.

Issoufou reconnait le patriotisme de Tandja

« A ton pays, ton cher pays, tu as tout donné. Et le peuple nigérien te reste reconnaissant », a-t-il indiqué, ajoutant : « Avec ton rappel à Dieu, c’est tout un pays, pour qui tu es un patriote convaincu, qui devient orphelin ».

Après la fatiah dite par le Président de l’Association Islamique du Niger, le Chef de l’Etat s’est incliné devant le corps, a dit une fathia avant de présenter ses condoléances à la famille du président Tandja, l’illustre disparu.

Un deuil national de trois jours est observé sur toute l’étendue du territoire national, depuis l’annonce officielle du décès de SEM Tandja Mamadou, mardi soir.

L’enterrement est prévu ce jeudi après-midi, à Mainé Sorao, région de Diffa, village natal de Feu Tandja Mamadou.

Lire aussi : NIGER : LES HOMMAGES À L’ENDROIT DE MAMADOU TANDJA SE MULTIPLIENT

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.