Présidentielle au Burkina Faso : Roch Marc Christian Kaboré réélu dès le premier tour


president Christian Kabore

L’élection présidentielle du 22 novembre dernier au Burkina Faso connait enfin son vainqueur. Il s’agit du président sortant Christian Kaboré. Il a été réélu à la tête du pays pour un nouveau mandat de cinq ans avec 57,87 % des voix.

Les résultats ont été rendus publics en ce jour par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Dans l’ensemble, le scrutin s’est bien déroulé malgré les menaces djihadistes dans certaines localités du pays. L’opposition reproche tout de même à la CENI la non-ouverture ou l’ouverture tardive de certains bureaux de votes. A cela s’ajoute le transport non sécurisé des urnes, le manque de matériels. Elle a prévenu également ne pas reconnaître les résultats.

Une victoire écrasante du président Christian Kaboré

Conformément aux résultats annoncés par la CENI, le président Christian Kaboré se taille la part du lion. Il réussit son pari en réalisant le « Coup KO ». « Kaboré Roch Christian Marc avec 57,87 % des suffrages est déclaré élu provisoirement dès le premier tour comme président du Faso », a déclaré Newton Ahmed Barry, président de la CENI.

Le principal adversaire du président Christian Kaboré, Zephirin Diabré, le chef de l’opposition a obtenu 12,46 % des voix. Eddie Komboïgo, quant à lui arrive deuxième avec 15,48 % des suffrages. « C’est avec humilité et émotion que j’accueille les résultats annoncés ce jeudi par la CENI qui me donnent vainqueur à la Présidentielle », a affirmé le président réélu sur son compte twitter.

Privilégier la paix

L’opposition burkinabè évoque depuis peu des fraudes massives et d’énormes irrégularités. Mais face à ces résultats, elle ne s’est pas encore prononcée. La communauté internationale exhorte donc les acteurs politiques à permettre la poursuite du processus électoral dans les meilleures conditions.

Outre cela, elle les invite à recourir aux voies constitutionnelles et légales existantes pour régler les contentieux éventuels. Ceci afin d’éviter que les éventuels protestations de l’opposition ne dégénère pas en véritable crise post-électorale.

« Je serai le Président de tous les Burkinabè. Nous allons nous mettre au travail immédiatement », a indiqué le président Christian Kaboré. Il promet déjà de consacrer tous ses efforts pour une concertation permanente. Ceci dans l’unique but de garantir la paix et le développement du Burkina Faso.

Lire aussi : BURKINA FASO/RÉSULTATS DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : YACOUBA ISAAC ZIDA, « J’AIMERAIS BIEN POUVOIR FÉLICITER LE CANDIDAT DÉCLARÉ GAGNANT MAIS JE NE PUIS PAS LE FAIRE »

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.