Côte d’ivoire : Passeport diplomatique de Gbagbo Laurent, les formalités de renouvellement officiellement entamées


Côte d’ivoire, Passeport diplomatique de Gbagbo Laurent, les formalités de renouvellement officiellement entamées

Malgré les longues tractations, le passeport diplomatique de Gbagbo Laurent, ancien président ivoirien, pourrait bientôt se retrouver en sa possession. Hier lundi 23 novembre à Bruxelles, il a en effet rempli les formalités requises. L’opération a eu lieu dans un grand hôtel de la capitale belge.

L’ex-président avait fait sa demande à l’ambassade de Côte d’Ivoire en Belgique depuis fin juillet. Mais cette requête inhérente au passeport diplomatique de Gbagbo Laurent s’est heurtée à un refus non-dit de la part des autorités ivoiriennes. Laurent Gbagbo est donc resté 4 mois environ sans nouvelles sur l’évolution de son dossier. Ce refus des autorités ivoiriennes avait pour but, semble-t-il, de l’empêcher de rentrer en Côte d’Ivoire. Ceci si on considère le fait qu’il a manifesté son souhait à quelques jours de la présidentielle du 31 octobre dernier.

Établissement du Passeport diplomatique de Gbagbo Laurent, une démarche encore incertaine

Pour que Laurent Gbagbo puisse entrer dans ses droits, une équipe mobile du ministère des Affaires étrangères a été dépêchée à Bruxelles. Elle s’est donc appliquée à l’élaboration des différents procédés requis par rapport à cette démarche administrative s’agissant du passeport diplomatique de Gbagbo Laurent.

A cet effet, les empreintes digitales ainsi que la photo de l’ancien président ont été prises. Aussi, les documents utiles à cette procédure ont été reçus. Les prétendus obstacles à la remise du passeport diplomatique de Gbagbo Laurent sont donc en train d’être levés.

S’agissant du délai de réception, aucune date de remise du passeport n’a été communiquée. Alors l’entourage de Laurent Gbagbo se montre méfiant. « Cette mission est une opération de communication. Si le chef de l’État avait voulu lui accorder un passeport, il le lui aurait déjà donné », a affirmé l’un de ses proches.

Un retour au pays compliqué

Bien que la situation semble se décanter, Laurent Gbagbo ne pourrait pas rentrer de sitôt en Côte d’Ivoire. « L’établissement d’un passeport ne signifie pas que Laurent Gbagbo pourra rentrer tout de suite en Côte d’Ivoire », a précisé une source diplomatique.

Outre cela, Laurent Gbagbo est toujours sous le coup de poursuite judiciaire. Il est accusé dans l’affaire dite du « braquage » de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Alors sauf une grâce présidentielle d’Alassane Ouattara, il se fera arrêté par les autorités ivoiriennes à son retour en Côte d’Ivoire.

Pourrait-il donc faire son retour triomphal au pays comme attendu par ses militants ? L’évolution du climat politique en Côte d’Ivoire nous le dira. Pour l’instant, Laurent Gbagbo bénéficie de la bonne foi du gouvernement ivoirien. Il s’est vu remettre un récépissé attestant la demande de renouvellement de son passeport.

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE : ALASSANE OUATTARA ET HENRI KONAN BÉDIÉ BRISENT « LE MUR DE GLACE »

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.