Monnaie éco: un colloque international démarré ce mercredi à Lomé


Monnaie éco: un colloque international démarré ce jeudi à Lomé

La monnaie éco est une nouvelle fois au cœur des préoccupations de plusieurs pays africains pour concrétiser sa mise en place. C’est dans cette optique qu’est initié du 26 au 28 mai 2021 à l’Université de Lomé un colloque international organisé par la Faculté des Sciences économiques et de Gestion (FASEG). Il est intitulé « DU FCFA A L’ECO : QUELLE MONNAIE POUR QUEL DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE DE L’OUEST».

Les états généraux sur la monnaie éco réunissent aussi bien des experts en économie et de la monnaie, des universitaires, des dirigeants du monde politique économique et politique, des chefs d’entreprise. Parmi les personnalités conviées, sont attendus Cristina Duarte Conseillère spéciale des Nations-Unies pour l’Afrique, Carlos Lopes Economiste, l’ancien Premier ministre béninois, Lionel Zinsou et bien d’autres. Ils sont en tout 200 invités.

Le processus de mise en place de la monnaie éco

Par quelle alchimie procéder à la transition franc CFA et la nouvelle monnaie éco ? C’est autour de cette question cruciale que vont se pencher durant ces deux jours les différents intervenants afin de trouver une issue. Il est aussi question de circonscrire les contours de la nouvelle monnaie éco afin de s’assurer de sa distinction réelle avec le franc CFA.

Le but poursuivi par les organisateurs de ce colloque est de fournir de par les différentes interventions, une Feuille de route à soumettre aux Chefs d’Etats et de Gouvernements de la CEDEAO. Ceci afin de les aider efficacement dans la mise en place de la monnaie éco.

Le franc CFA fortement décrié

Pour certains participants à ce colloque international sur la monnaie éco, il est plus que nécessaire de finir définitivement avec le franc CFA. Car c’est une monnaie trop forte, et qui de plus fonctionne comme une taxe sur les exportations. Par conséquent, il entraine une balance commerciale structurellement déficitaire.

« On se pose la question de savoir, que font les parlementaires ouest africains ? Que font les ministres ouest africains ? Que font les chefs d’Etat Ouest africains ? Parce que les populations veulent savoir la marche à suivre », a expliqué Kako Nubukpo, économiste, commissaire du Togo à l’UEMOA.

Alors il y a de quoi trouver une stratégie adéquate pour que la monnaie éco soit adoptée dans les 15 pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.