Niger: la modernisation de Niamey se poursuit


modernisation de Niamey

La modernisation de Niamey est une préoccupation du gouvernement. Rendre la ville de Niamey plus attrayante que jamais. C’est la tâche ardue à laquelle s’attèle le président Issoufou Mahamadou avant de quitter définitivement ses fonctions. En effet, il a lancé le démarrage des travaux de construction de l’Echangeur du Rond-Point des Armées à Niamey. C’était dans la matinée de ce mercredi 27 janvier 2021.

Ces dernières années, le Niger s’est inscrit dans la logique d’une grande modernisation de ses infrastructures. C’est-à-dire les routes, ponts, hôtels et autres. La réalisation de ces projets ambitieux est regroupée sous le Programme « Niamey Nyala ». Ce dernier a déjà permis la construction de trois échangeurs sur quatre pour la ville de Niamey.

La modernisation de Niamey, un hommage à Ali Saibou

Selon le président Issoufou Mahamadou, le nouvel échangeur à trois niveaux dont la ville de Niamey sera prochainement dotée portera le nom du Général Ali Saibou. Ce dernier est un ancien président de la République du Niger décédé en 2011. Alors cet ouvrage symbolise une belle façon d’honorer sa mémoire.La modernisation de Niamey devient alors un symbole.

« Le Président Ali Saibou était un grand Chef militaire, mais aussi un grand Chef d’Etat. Il mérite cet hommage », a indiqué Issoufou Mahamadou. Les travaux vont couter à l’Etat nigérien 30,8 milliards de FCFA. SOGEA SATOM, est l’entreprise à laquelle est confiée l’exécution des travaux de ce quatrième échangeur, ceci dans un délai de 26 mois.

La modernisation de Niamey pour servir le peuple nigérien

Pour les populations, le fait que le président ait tenu ses promesses est un geste vraiment honorable de sa part. « Une promesse tenue, merci Excellence. Vous avez tout fait à la ville Niamey… On parlera longtemps de vos réalisations pour le bien-être du peuple Nigérien », s’est exprimé Tarka Fadama, un citoyen.

Quant à ce qui concerne le développement de son pays, le président Issoufou Mahamadou compte continuer à s’investir avec ardeur jusqu’au jour de son départ. « Je reste au charbon jusqu’au dernier jour, jusqu’à la dernière minute, jusqu’au 2 avril 2021, je continuerai à travailler pour le Niger, je continuerai à servir le peuple nigérien », a déclaré le Président de la République.

S’agissant du 3ème Pont, il sera inauguré dans les prochains jours et portera le nom du Général Seyni Kontché.

Lire aussi : NIGER : UN NOUVEL HYMNE NATIONAL EN COURS D’ADOPTION

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *