Mali / Minusma: le contingent togolais écroué par les terroristes


Mali / Minusma: le contingent togolais écroué par les terroristes

Hier mercredi 10 février 2021, le contingent togolais de la Minusma déployé au Mali a été soufflé par une forte explosion. Le bilan fait état de 28 blessés dont plusieurs soldats se retrouvant dans un état très grave. Un véritable coup dur pour la mission de l’ONU dans ce pays.

Selon les faits, il s’agirait d’une opération Kamikaze. Un véhicule bourré d’explosifs a tenté de percuter une cuve d’essence. N’eut été l’intervention agile des militaires du contingent togolais pour stopper à temps le camion ayant servi au drame, le bilan aurait été plus corsé.

L’attaque du contingent togolais ne jouira pas d’impunité

L’incident est survenu vers sept heures du matin, près de Kerena dans les environs de Douentza, dans le centre du pays. Depuis le début de l’année, les soldats du contingent togolais ont été fréquemment victimes de plusieurs attaques.

« La contribution des casques bleus togolais est vitale pour protéger les populations dans la région. Pas d’impunité pour les responsables », a assuré Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint aux opérations de paix. Il adresse par ailleurs ses pensées aux braves soldats du contingent togolais qui ont été blessés et leur souhaite un prompt rétablissement.

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE: HOMMAGE AUX CASQUES BLEUS IVOIRIENS TUÉS AU MALI

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.