Malnutrition sévère : les enfants de la Corne de l’Afrique gravement touchés


Malnutrition sévère : les enfants de la Corne de l'Afrique gravement touchés

Que ce soit en Somalie, en Éthiopie ou au Kenya, les enfants vivants dans la région de la corne de l’Afrique sont encore aux premières loges du drame. Ils sont menacés par une malnutrition aiguë sévère, dont les conséquences seront une fois de plus virulentes. Pour mieux y faire face, l’UNICEF lance donc une grande alerte.

Selon les dernières données de cette organisation internationale, en seulement cinq mois, le nombre d’enfants souffrant de malnutrition aurait sérieusement doublé. Les chiffres sont passés de 10 millions en juillet, à environ 20,2 millions d’enfants touchés désormais.

Une malnutrition due à plusieurs facteurs

D’après l’UNICEF, cette malnutrition serait surtout provoquée par les effets drastiques du changement climatique. S’en suit également les conflits auxquels s’ajoutent des pénuries de céréales qui ravagent la région. L’inflation mondiale n’est pas du reste. Pour ces enfants de la corne d’Afrique, il s’agit de la sécheresse la plus importante jamais enregistrée au cours des deux dernières générations.

« L’insécurité liée à l’eau a plus que doublé et près de 24 millions de personnes sont désormais confrontées à de graves pénuries d’eau ; Environ 2,7 millions d’enfants ne sont pas scolarisés à cause de la sécheresse, et on estime que 4 millions d’enfants supplémentaires risquent d’abandonner l’école », déplore l’UNICEF.

« L’aide humanitaire doit se poursuivre pour sauver des vies et renforcer la résilience du nombre effarant d’enfants et de familles qui se retrouvent acculés, meurent de faim et de maladies et se voient forcés de quitter leurs terres à la recherche de nourriture, d’eau et de pâturages pour leur bétail », a déclaré Lieke van de Wiel, directrice régionale adjointe de l’UNICEF pour l’Afrique orientale et australe.

Lire aussi : CRISE ALIMENTAIRE EN AFRIQUE : LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE SE MOBILISE

Fournir une aide vitale aux enfants et à leurs familles

Pour contrer cette malnutrition et préserver ainsi la vie de milliers d’enfants, une aide conséquente d’un montant de 759 millions de dollars, sera nécessaire. Un montant supplémentaire de 690 millions de dollars sera également requis pour soutenir les investissements à long terme afin d’aider les enfants et leurs familles à se rétablir et à s’adapter au changement climatique.

« Nous avons besoin d’un effort mondial pour mobiliser des ressources de toute urgence afin d’atténuer la gravité des dommages dévastateurs supplémentaires et irréversibles que pourraient connaître les enfants de la Corne de l’Afrique. Nous devons agir maintenant pour sauver la vie des enfants, préserver leur dignité et protéger leur avenir », a exprimé Lieke van de Wiel.

 

El Professor

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.