Transition au Tchad : Mahamat Idriss Déby officiellement investi président


Transition au Tchad : Mahamat Idriss Déby officiellement investi président

Ce lundi 10 octobre 2022, le général Mahamat Idriss Déby Itno a été officiellement investi comme président de la transition tchadienne. Il va donc diriger le pays durant les deux prochaines années. La cérémonie d’investiture a eu lieu au Palais du 15-Janvier à N’Djamena, devant un parterre d’éminentes personnalités.

Pour rappel, le président Mahamat Idriss Déby Itno a pris la tête du pays suite au décès de son père Idriss Déby Itno. Ce dernier est mort combat alors qui défendait l’intégrité territoriale de son pays contre des rebelles. Depuis lors, c’est le général de 38 ans qui a donc été proclamé par l’armée, président de la République le 20 avril 2021, à la tête d’un Conseil militaire de transition (CMT) de 15 généraux.

Une nouvelle étape franchie

Dans son adresse lors de son investiture, le président Mahamat Idriss Déby Itno, a salué les efforts engagés jusqu’à présent pour la réussite de la transition au Tchad. Il estime surtout que le pays en train d’écrire une nouvelle histoire. Et la réussite du dialogue entamé il y a des mois, en est une pure illustration.

« Cette première phase de la transition a été bien accomplie…Après le pari tenu de l’organisation effectif du dialogue national inclusif et souverain, nous entamons aujourd’hui, une nouvelle étape dans la marche démocratique de notre pays », a-t-il expliqué.

Alors pour cette nouvelle mission qui lui est confiée de conduire la transition tchadienne, c’est un sacerdoce pour lequel il serait prêt à tout donner. « Je me consacrerai exclusivement au service de notre pays, et de notre peuple pour que cette confiance ne soit pas trahie ».

Lire Aussi : POURPARLERS À DOHA : VERS UN ACCORD ENTRE LE POUVOIR ET LES GROUPES POLITICO-MILITAIRES TCHADIENS ?

Une main toujours tendue par

« La deuxième phase de transition que nous entamons sera pleinement consacrée à la mise en œuvre des conclusions du dialogue national inclusif et souverain et à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale. Un gouvernement qui travaillera pour le retour à l’ordre constitutionnel et au développement humain », a laissé entendre le président Mahamat Idriss Déby Itno.

En ce sens, l’appel à l’union lancé il y a quelques jours aux mouvements politico-militaires non signataires de l’accord de Doha reste de mise. C’est à dire qu’ils sont conviés à faire le choix de la paix et de la concorde nationale pour que le Tchad puisse se relever comme il le faut. Il a également tendu la main aux partis politique et ceux de la société civile ayant boycotté les assisses dites de la refondation du Tchad sont aussi concernés.

« Je voudrais leur rappeler que nous sommes dans un dialogue continu, permanent, pour bâtir une nation qui nous ressemble et qui nous rassemble à tout moment. Vous pouvez venir prendre votre place. Vous pouvez rejoindre le processus de construction de notre avenir commun. Je ne cesserai jamais de le répéter, le Tchad est notre patrimoine commun. », avait-il déclaré.

 

El Professor

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.