le M2D au Sénégal: un nouveau rassemblement pacifique prévu


M2D au Sénégal

Le M2D au Sénégal n’entend pas abandonner la lutte.Un nouveau rassemblement pacifique prévu malgré la libération de l’opposant Ousmane Sonko, le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) compte toujours se faire entendre. Alors, le mouvement composé des partis politiques d’opposition et de la société civile envisage d’envahir une nouvelle fois les rues de Dakar. Le rassemblement qui se veut pacifique est prévu pour le samedi 13 mars.

M2D au Sénégal lance veut rendre hommage aux victimes

Ces derniers jours, plusieurs villes du pays ont été sérieusement secouées par les scènes de violences créées par l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko. Ce dernier est accusé de viol et menace de mort sur un employé d’un salon de massage.

Il est également poursuivi pour trouble à l’ordre public. Pour ses partisans, il s’agit d’un d’acharnement politique contre leur leader. En bref, une injustice qu’ils ne sauront accepter. Selon le bilan officiel, les affrontements ont fait au moins 5 morts et plusieurs blessés.

Avant l’échéance principale de la prochaine manifestation pacifique, le M2D entend rendre hommage aux victimes des manifestations de ces derniers jours. La cérémonie aura lieu le vendredi 12 mars 2021. Le lendemain de cette journée sera consacré au rassemblement pacifique proprement dit, à Dakar place de la Nation. Les autres régions du pays ainsi que la diaspora sont aussi concernées.

Le M2D au Sénégal exige la libération des détenus

« Le M2D au Sénégal appelle le peuple sénégalais à un rassemblement pacifique sur la place de la Nation samedi 13 mars pour la libération des détenus. Des rassemblements pacifiques sont aussi prévus dans les régions et la diaspora », a déclaré Alioune Badara Mpoub. Pour les responsables du M2D, ces actions visent à défendre la démocratie et l’État de droit au Sénégal.

En ce qui concerne le sort des nombreuses personnes arrêtées lors des récentes manifestations, le mouvement exige leur libération immédiate et sans conditions. Cela devrait faire chuter drastiquement les tensions et clamer sérieusement les esprits.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.