Sénégal: l’opposant Ousmane Sonko arrêté


l'opposant Ousmane Sonko

Au Sénégal, l’opposant Ousmane Sonko n’a pas pu se rendre ce mercredi matin à la convocation du juge d’instruction comme il l’avait annoncé. Son véhicule a été intercepté lors du trajet pour le palais de justice. Au final, le député a été arrêté et conduit à la section de recherches.

L’opposant Ousmane Sonko était censé se rendre ce matin à la convocation qui lui a été adressée par le juge. Ceci après que le député ait changé d’avis en acceptant de s’y présenter. Malheureusement les évènements ont tourné dans un autre sens. On lui reproche d’être responsable de troubles à l’ordre public.

Une interpellation incomprise de l’opposant Ousmane Sonko

D’après ses avocats, le véhicule Ousmane Sonko a été stoppé quelques minutes seulement après le départ de son domicile. Aussi, le trajet choisi y a aussi contribué, car un différend a eu lieu avec la préfecture à propos. De plus le rassemblement de ses partisans a accentué la réaction des autorités.

Suite à son arrestation, des affrontements ont eu lieu entre manifestants et forces de l’ordre. Plusieurs boutiques du quartier ont dû fermer leurs portes. Face à l’ampleur de la situation, certains manifestants ont dû être dispersés par les éléments du GIGN.

D’importantes chefs d’accusations

Pour rappel, Ousmane Sonko est accusé de viols et menaces de morts à l’encontre d’une femme employée dans un salon de massage. Il évoque le « complot politique » à son encontre avec en ligne de mire le président actuel Macky Sall.

On reproche également à l’opposant Ousmane Sonko d’avoir provoqué des troubles à l’ordre public en ne respectant pas la trajectoire qui lui a été défini par le gouvernement. ses partisans quant à eux réclament sa libération sans conditions et aussi l’abandon des charges qui pèsent contre lui.

Lire aussi : SÉNÉGAL: OUSMANE SONKO COMPTE RÉPONDRE À LA CONVOCATION DU JUGE D’INSTRUCTION

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.