Loi de programmation militaire au Togo : une innovation contre l’instabilité dans la sous région


Loi de programmation militaire au Togo : une innovation contre l'instabilité dans la sous région

La loi de programmation militaire au Togo vient d’être acté. En effet, la représentation nationale a procédé ce mardi 08 décembre 2020 à l’adoption de la LPM. Il s’agit d’un plan quinquennal ayant pour but de renforcer et d’adapter son outil de défense aux mutations sécuritaires sous régionales et nationales.

Le présent projet de loi marque la volonté du chef de l’Etat ainsi que celle des parlementaires à poursuivre la mise en place graduelle et cohérente des aptitudes requises pour les forces armées. C’est à dire améliorer au maximum leurs capacités à faire face aux risques et menaces actuels et futurs. Car le Togo doit se prémunir contre l’ensemble des menaces et risques susceptibles de porter atteinte à ses intérêts fondamentaux. Surtout quand on tient compte de l’instabilité actuelle de la sous-région ouest africaine.

Loi de programmation militaire au Togo, pour mieux protéger les populations

L’adoption de la présente la loi de programmation militaire est une innovation. Elle traduit impeccablement la ferme volonté du Chef de l’État Faure Gnassingbé d’associer les parlementaires à cette décision cruciale. Par conséquent, tous les élus de la nation sont désormais plus impliqués dans la garantie d’une sécurité optimale aux citoyens.

Outre cela, la nouvelle démarche accroit le degré de conscience au niveau des députés quant aux efforts nécessaires pour maintenir le niveau de sécurité dans notre pays. Alors, ils sauront mieux jouer leur rôle à l’avenir pour préserver les populations contre le terrorisme, la piraterie maritime, la criminalité organisée et autres.

Loi de programmation militaire au Togo, pour rendre l’armée efficace

D’ici les cinq prochaines années, le projet de loi de programmation militaire au Togo, permettra d’équiper et d’adapter les différentes composantes de l’armée togolaise. Ainsi, elle pourra exécuter de façon efficiente les missions et les contrats opérationnels qui leur sont fixés.

De plus, les effectifs des forces armées togolaises connaîtront une hausse d’environ 30%. Au-delà de ces points sus évoqués, les forces armées togolaises pourront avoir une portée d’action plus grande. Elles bénéficieront d’une cohérence capacitaire à spectre large qui leur permettra d’intervenir en tout point du territoire national.

Ceci aussi bien tant dans le cœur de métier que dans le soutien aux populations en cas de catastrophes naturelles ou sanitaire, ou au besoin à l’étranger. En bref, c’est dans un climat de responsabilité et de patriotisme que les débats et l’adoption se sont déroulés.

Lire aussi : FRANCE : POLITIQUE AFRICAINE SOUS GISCARD D’ESTAING, QUE RETENIR ?

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *