Togo/OTR: les reformes au port autonome de Lome, gage de sa modernisation


Togo OTR, les reformes au port autonome de Lome, gage de sa modernisation

Les reformes au port autonome de Lome (PAL) ont été  mises en exergue dans le classement Doing Business 2020 publié en ce mois de juillet. Ce dernier révèle l’impact des réformes douanières réalisées au Port sur l’économie du pays.

Dans une interview accordée à nos confrères du journal le Républicain-infos, Col Moïse AKAYA, Chef des opérations douanières de l’OTR au PAL, est revenu sur les dernières réformes au port autonome de Lome.Selon lui, ces réformes vont permettre à son département d’atteindre les objectifs de l’axe 1 du plan national de développement (PND 2018-2022) mis en place par le chef de l’État, Faure Gnassingbé.

pour l’amélioration des performances, objectif des reformes au port autonome de Lome

Pour le Chef des opérations douanières, « Des réformes ont été engagées, au niveau de la division des opérations douanières pour être en phase avec le PND surtout au niveau de l’axe 1. Au nombre des réformes, il faut dire que tout ce qui a été relevé comme difficultés ont été prises en compte avec la cellule du climat des affaires pour répondre aux attentes des opérateurs économiques et pour désormais être davantage plus compétitif ».

Col. AKAYA a souligné que les grandes réformes au port autonome de Lome sont « engagées par les services de la douane togolaise pour faciliter les échanges commerciaux entre les pays de la sous-région et le Togo ».

« Des réformes qui ont dynamisé l’économie nationale et permis au Togo d’être classé parmi les pays les plus réformateurs dans le dernier classement Doing Business » a-il indiqué.

Parmi ces réformes, il cite la dématérialisation du certificat d’origine, mais considère la dématérialisation de la procédure douanière comme la plus remarquable. A cela, s’ajoutent l’émission en ligne des bons à conduire, l’obtention le délai du dépôt du manifeste 24 h au plus avant l’arrivée du navire, le fonctionnement du scanner 24h/24.

Toutefois, ces réformes et performances n’ont pas suffi à étancher la soif des opérateurs économiques.

Les responsables douaniers veillent au maintien des avancées

Le Chef des opérations douanières au PAL et ses collaborateurs travaillent à ce que les performances induites par les réformes au port autonome de Lome soient maintenues et continuelles pour attirer des investisseurs étrangers.

En invitant les opérateurs économiques du Togo à faire confiance à la douane Togolaise, Col. AKAYA estime que même avec la pandémie de coronavirus, la division des opérations douanières de Lomé-Port fait le nécessaire pour satisfaire les opérateurs économique.

Il a conclu son entretien en ces termes : « Le climat des affaires est en marche au Togo, et la division des opérations douanières jouera toujours sa partition pour la réalisation du PND dans son Axe 1 ».

Au demeurant, les inquiétudes de certains opérateurs économiques trouvent déjà une réponse dans cette panoplie d’innovations introduites au Port de Lomé. Lesquels doivent profiter pour l’évolution de leurs activités.

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.