Côte d’Ivoire / Législatives: victoire du RHDP contre une opposition divisée


victoire du RHDP

Une victoire du RHDP lors des élections législatives en Côte d’Ivoire s’annonce à grand pas. Alors les différents partis politiques affûtent leurs armes pour pouvoir triompher dans les urnes. Et pour cela, le parti au pouvoir, le RHDP semble bien lancé pour s’offrir une majorité au parlement.

Le scrutin législatif à un tour est prévu pour le 6 mars prochain. 255 sièges de l’Assemblée nationale seront disputés par les partis d’opposition et le parti au pouvoir. Les sièges tant convoités sont répartis sur 205 circonscriptions. Alors pour cette fois, le challenge sera véritablement au rendez-vous.Une victoire du RHDP ne sera pas une surprise. Ceci d’autant plus que l’opposition a brillé par son absence à la présidentielle du 31 octobre dernier.

Une stratégie redoutable pour une victoire du RHDP

Pour conforter à tout prix sa victoire aux législatives prochaines, le parti au pouvoir a déployé de gros moyens. Il présente une pléthore de candidats et pas des moindres de la scène politique ivoirienne. De quoi marquer une présence affirmée dans toutes les circonscriptions. La stratégie est claire, ne lâcher aucun siège à ses adversaires.

Parmi les candidats du RHDP présentés figurent plusieurs ténors du parti ainsi que des membres du gouvernement. Il s’agit entre autres du Premier ministre, Hamed Bakayoko candidat à Séguéla, et du ministre des Affaires étrangères, Ally Coulibaly, pour ne citer que ceux-là. En gros, ils sont une trentaine de membres du gouvernement à compéter.

Une union fragile,victoire du RHDP assurée

L’opposition qui, pour sa part, avait prévu participer à ce scrutin en rangs serrés a, comme à son habitude, du plomb dans l’aile. Son regroupement en coalition a été vite miné par des divisions internes. Certains partis se sont plaints de l’entente exclusive entre le PDCI et l’EDS. D’autres ont préféré quitter au plus tôt la barque.

C’est le cas du Cojep de Charles Blé Goudé de la plateforme CDRP. Outre ce fait, l’opposition subit aussi les revers de son boycott actif de la présidentielle dernière. Cela lui a fait perdre de l’ascendance dans certaines localités du pays au profit du RHDP. Alors la conquête de l’électorat à certaines régions du pays va être un peu compliquée.

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE / LÉGISLATIVES : 48 HEURES DE PLUS ACCORDÉES AUX CANDIDATS

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *