Putsch en Guinée: « nous sommes pour la concertation », dixit Lansana Komara


« nous sommes pour la concertation », dixit Lansana Komara pour le RPG

En Guinée, le RPG d’Alpha Condé sera bel et bien présent aux concertations inclusives initiées par la junte au pouvoir. C’est l’importante décision prise par les cadres du parti, hier lundi 13 septembre, au cours d’une réunion. Comme les autres partis politiques du pays, le RPG ne compte pas rester en retrait par rapport au processus de transition entamé.

Depuis le coup d’Etat du dimanche 5 septembre dernier, le RPG s’est naturellement retrouvé très isolé et apparemment affaibli. Ceci en raison de la tournure des évènements en leur défaveur. Notamment l’arrestation de leur leader, le président Alpha Condé. Mais cela n’a été que de très courte durée. La main tendue du Colonel Doumbouya à toutes les forces vives de la nation pour une transition apaisée a su retenir leur attention. Priorité est désormais donc donnée à la planification de l’avenir du pays.

Le RPG, partie prenante aux concertations

D’après Lansana Komara, secrétaire général du RPG, la participation de leur parti aux concertations nationales a été une idée longuement murie avec les autres membres. C’est-à-dire avec l’aval de toutes les structures basée à l’intérieur du pays. De plus, il est important que le parti soit représenté lors de ces assises afin de peser également dans les prochaines grandes décisions quant à la transition.

Par ailleurs, il est aussi question de cerner les intentions des putschistes du CNRD. A cela s’ajoute, l’impérieuse nécessité de présenter le RPG, comme un parti très ouvert et pour lequel l’intérêt de la Guinée passe par-dessus tout.

« Nous allons écouter et ensuite nous verrons ce qu’il faut faire. Le RPG est un parti de dialogue, nous avons toujours privilégié le dialogue, nous sommes pour la concertation, pour la négociation », a laissé entendre Lansana Komara.

A lire aussi:  [TRIBUNE] COUPS D’ETAT EN AFRIQUE : QUAND L’OPINION SE RÉJOUIT, C’EST QUE L’ÉTAT A ÉCHOUÉ ET COMPLÈTEMENT

Libération d’Alpha Condé

Autre point de bataille pour le RPG est l’obtention par tous moyens de la libération du président Alpha Condé. Il est détenu dans un lieu tenu secret par les hommes du Colonel Doumbouya. Selon les informations, il serait bien portant et recevrait les soins appropriés.

Quant à ce qui concerne l’orientation qui sera donnée à la transition, le flou demeure. Sera-t-elle militaire ou civile ? Difficile pour l’heure d’y apporter réponse satisfaisante. La fin des travaux de concertations vendredi prochain pourraient apporter plus d’éclaircissements.

Pour ce qui est de la durée de la transition, champ libre est laissée aux nouvelles autorités guinéennes. Toutefois, celle-ci doit être raisonnable. « La durée de la transition sera celle que déciderons les Guinéens eux-mêmes. Nous sommes en concertation avec la Cédéao et jusque-là nous avons dit que nous voulons une durée raisonnable, mais la durée raisonnable dépend des Guinéens eux-mêmes », a indiqué Mahamat Saleh Annadif. Ce dernier est le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel.

A lire aussi: CONCERTATIONS INCLUSIVES EN GUINÉE: VERS UNE SORTIE DE CRISE ?

El Professor

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.