Sénégal/Casamance: l’armée a repris toutes les positions MFDC


le MFDC

Le MFDC (Mouvement des forces démocratiques de Casamance) a perdu ces derniers jours plusieurs de ses bases. Celles-ci passent désormais sous le contrôle des forces sénégalaises qui tentent par tout moyen de rétablir l’ordre dans cette région du Sénégal.

La région de la Casamance a été sérieusement confrontée depuis trente-huit ans déjà à une insécurité dont les principales victimes sont les populations. Cette situation est due au conflit qui oppose l’État sénégalais et le MFDC dont les membres réclament l’indépendance de la Casamance. Le conflit a fait jusque-là plus de 4000 morts.

Le MFDC défait

Ces derniers mois, le gouvernement sénégalais n’a pas cessé d’œuvrer pour faciliter le retour des populations dans cette région marquée par l’insécurité. Pour ce faire, plusieurs opérations militaires d’envergure ont été lancées en Casamance contre le MFDC. Et elles ont porté leurs fruits.

Pour preuve, les miliciens du MFDC ont dû abandonner leur position et ont pris la fuite vers la Guinée Bissau. « Après un accrochage intense, l’ennemi a cédé le terrain et a laissé sur place des roquettes d’armes antichar, telles que les B10, cinq mines antipersonnel, cinq AK47 », a fait savoir le lieutenant -colonel Clément Hubert Boucal.

Un retour imminent des populations

« Plusieurs exactions ont été perpétrées contre les populations au niveau de cette zone, et les bandes armées cherchent simplement à s’assurer l’exclusivité de l’exploitation des ressources forestières », a expliqué pour sa part le colonel Souleymane Kandé, commandant de la zone militaire n°5.

Mais à présent, le MFDC a été mis hors d’état de nuire en Casamance. Avec cette série d’opérations militaires menées contre le MFDC à Ahinda, Badem, Bagam, Bouniack, Djileor, les populations pourront désormais retourner chez eux. Et pour garantir ce retour paisible l’armée ne compte pas en rester là. Elle entend poursuivre sa mission de sécurisation de la région.

Sandrine A

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.