Bénin / Présidentielle 2021: Joël Aïvo et Reckya Madougou, candidats du FRD


Bénin / Présidentielle 2021: Joël Aïvo et Reckya Madougou, candidats du FRD

Les principaux représentants du parti le Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD), à la présidentielle d’avril prochain au Bénin, sont Joël Aïvo et Reckya Madougou. En clair, un duo soigneusement choisi pour battre le président Patrice Talon.

Pour mieux consacrer leur victoire dans les urnes, certains partis de l’opposition se sont constitués en collectif. A cet effet, le FRD est composé de plusieurs partis. Il s’agit, entre autres, de la Dynamique unitaire pour la démocratie et le développement (DUD), du parti Les Démocrates de Boni Yayi. Le parti Grande Solidarité républicaine GSR, la Dynamique du professeur Joël Aïvo et le Mouvement Ensemble construisons notre République (EnCoRe) font partie de front.

Joël Aïvo et Reckya Madougou: un choix concerté

Au cours de la session extraordinaire de la conférence des présidents du FRD, il a été décidé que Joël Aïvo et Reckya Madougou soit respectivement candidat au poste du président de la République et candidate au poste de vice-présidente. Mais ce choix n’aurait été possible sans l’aval des différents partis impliqués.

Pour en arriver là, les candidatures reçues des différentes composantes du front ont été minutieusement analysées. C’est-à-dire que le front a tenu compte de l’attachement des différents acteurs à la démocratie. Au mieux, leur capacité à rassembler les Béninois, à apaiser le pays, à accélérer le progrès économique et social.

La question des parrainages

Même si le FRD a retenu Joël Aïvo et Reckya Madougou comme ses représentants, les deux candidats ont l’immense tâche à présent d’effectuer leur dépôt de dossiers à la CENA. Car c’est aujourd’hui que prend fin le processus d’enregistrement des candidatures. Mais l’épineuse question des parrainages subsiste.

Pour le moment, parmi les différentes candidatures déposées auprès de la CENA, seul le PRD a réussi à obtenir les formulaires de parrainages exigés par la nouvelle loi électorale. Il a obtenu 26 formulaires de parrainage comparativement au 16 requis. Un exploit, car plusieurs candidats sont en difficulté à ce niveau.

Lire aussi : BÉNIN / PRÉSIDENTIELLE 2021: LE FCBE SE LANCE DANS LA COURSE

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.