Guinée-Equatoriale / Explosion: Human Rights Watch demande une enquête indépendante


Guinée-Equatoriale / Explosion: Human Rights Watch demande une enquête indépendante

L’association Human Rights Watch vient de donner sa position sur les récentes explosions dans la ville économique de Bata en Guinée-Equatoriale. En effet, l’incident est survenu  le dimanche dernier, dans un dépôt de munitions.

Ainsi, Human Rights Watch demande enquête indépendante sur les origines des explosions. Il est à preciser que l’association intervient dans la défense des droits de l’Homme.

Human Rights Watch remontée après l’explosion

Pour rappel, l’incident survenu dans la capitale économique de la Guinée Équatoriale a causé énormément de dégâts et fait plusieurs morts et blessés. De nombreuses habitations ont été soufflées par la brutalité des explosions.

Selon le bilan officiel, on compte 105 morts et 615 blessés. Toutefois, ce chiffre pourrait se corser dans les jours à venir. D’après Human Rights Watch, les informations ou raisons évoquées par les autorités par rapport à ce drame ne sont guère rassurantes.

Par conséquent, les investigations doivent être approfondies afin de connaître la vérité et au cas échéant sanctionner les responsables.

Human Rights Watch soutient les victimes

« Certains disent qu’en fait, il y avait un entraînement d’artillerie, pour manier les explosifs. D’autres disent que ce sont les militaires eux-mêmes qui auraient fait un feu de broussailles. Mais à nouveau, comme nous n’avons pas d’information pour confirmer aucune de ces hypothèses, nous demandons une enquête indépendante et crédible », a déclaré Sarah Saadoun.

En ce qui concerne l’appel à l’aide lancé y a quelques jours par les autorités guinéennes, il a été entendu. Une aide médicale d’urgence composée de 2600 kilos de matériel a été octroyée par L’Espagne à la Guinée Equatoriale.

La France pour sa part promet envoyer du matériel médical, dix démineurs de la Sécurité civile, des tentes et des kits cuisines pour les sinistrés.

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.