Sénégal : le prix de l’huile de palme est à la hausse


Hausse des prix au Sénégal : l'huile de palme augmenté

La hausse des prix au Sénégal désapprouvé par la population. Sur le marché sénégalais, le prix de l’huile de palme a subi une nette augmentation. Cette flambée du prix de l’huile de palme est difficilement supportable pour les consommateurs. Car ils sont déjà acculés par les effets liés à la crise sanitaire du Covid-19.

Le gouvernement pour sa part tente de calmer la situation. Il estime que les choses vont pouvoir bientôt rentrer dans l’ordre. Cette hausse des prix au Sénégal est due aux fluctuations des cours mondiaux. De quoi apaiser momentanément des consommateurs mécontents.

La hausse des prix au Sénégal Les consommateurs mécontents

« J’utilise beaucoup l’huile de palme pour faire la cuisine. Mais le bidon de 20 litres est passé de 15 000 à 17 000 francs CFA », a déclaré Penda Diop, un agent commercial. Alors cette situation ne lui permet pas d’équilibrer ses finances.

Pour lui, l’écart entre l’ancien prix et le nouveau est trop grand. Soit une hausse de 2000 francs CFA. « L’augmentation, c’est dur parce qu’avec le coronavirus, le travail ne marche pas trop », avait-il déploré.

Chez les commerçants, la difficulté est aussi présente. Ils ont du mal à expliquer cette hausse de prix aux consommateurs. « Les clients ne sont pas du tout contents. Ils ne savent pas pourquoi ça a augmenté et ils pensent que ce sont les vendeurs qui l’ont fait » a déclaré Massamba Sarr, commerçant.

Une hausse passagère

Selon la direction du commerce intérieur, cette hausse des prix au Sénégal est une répercussion du cours mondial de l’huile de palme. Celui-ci est en hausse ces dernières semaines. Alors cela ne devrait pas durer trop longtemps.

Pour gérer cette situation contraignante, des efforts sont faits par le gouvernement. A cet effet, des containers sont en route, depuis l’Asie. D’autres stocks sont également en provenance des pays de la sous-région comme le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Bénin.

Pour rappel, l’huile de palme, consommée au Sénégal, est le plus souvent importée de Malaisie et d’Indonésie.

Lire aussi : SÉNÉGAL : LE GOUVERNEMENT DIT NON À UNE MIGRATION DE DÉSESPOIR

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.