Graves inondations au Sénégal, au moins une personne disparue


Graves inondations au Sénégal, au moins une personne disparue (2)

De graves inondations au Sénégal ont occasionnées la disparition d’une personne. Ainsi, des milliers de personnes sans-abris ainsi que des milliers d’hectares de terres cultivables englouties. C’est le triste bilan après de fortes pluies, samedi dernier au Sénégal.

Le Sénégal a enregistré 124 millimètres de pluie, samedi 05 septembre 2020. Selon le Ministre de l’Hydraulique, Serigne Mbaye, c’est plus de quantité de pluie que sur trois mois cumulés. « C’est le cumul que nous recevons pendant toutes la saison des pluies, de juillet à septembre », a-t-il indiqué. Dans plusieurs banlieues dakaroises, les rues sont complétement inondées, rendant difficile ou impossible tous déplacements. Dans la région centrale de Kaolack, on signale une personne disparue, selon les médias locaux.

A Dakar, comme dans d’autres villes, plusieurs familles ont dormi à la belle étoile. Leurs maisons sont envahies par les eaux. Que ce soit à Dakar, Thiès, Rufisque, Kaolack, Saint-Louis, Louga, Diourbel entre autres, toutes les localités du pays sont sous les eaux. Des mairies, des structures sanitaires, des routes, des marchés, des maisons ont été engloutis par les pluies du week-end écoulé. Cette situation inquiète, d’autant plus que les spécialistes prévoient une hausse des cas de paludisme cette année au Sénégal.

Une alerte d’urgence nationale après de graves inondations au Sénégal

Les zones affectées par ces graves inondations au Sénégal doivent être traitées rapidement, car elles sont des terreaux fertiles pour le paludisme. Outre les maladies, la famine pourrait croître, en raison des difficultés pour acheminer les vivres aux populations démunies. C’est en tout cas les alertes que lancent les spécialistes et responsables d’organisations non-gouvernementales.

Pour sa part, le Président Macky Sall a activé un plan d’aide d’urgence, répondant aux cris d’alarme des populations. Ceux-ci ont exprimé leur tristesse sur les réseaux sociaux. « J’exprime ma solidarité à tous ceux qui ont eu des sinistres durant les graves inondations au Sénégal. J’ai demandé au Ministre de l’Intérieur de déclencher le plan Orsec », a déclaré Macky Sall, dans la nuit de samedi à dimanche. Le gouvernement, faut-il le souligner, travaille depuis des mois sur un plan de rénovation des quartiers les plus inondables. Ces travaux s’effectuaient en prévision de la saison des pluies. Malheureusement, le programme a tardé à se mettre en place.

Graves inondations au Sénégal, au moins une personne disparue

Le Grand Serigne de Dakar exprime sa solidarité aux populations victimes de ces graves inondations au Sénégal

Le Chef de la collectivité Lébou, Abdoulaye Matar Diop, n’est pas resté insensible aux sinistres causés par les graves inondations au Sénégal. En effet, le grand Serigne de Dakar s’est adressé au peuple sénégalais pour témoigner de son soutien. Il a, également, félicité le Chef de l’Etat Macky Sall, pour sa promptitude. « Les fortes pluies qui se sont abattues sur l’ensemble du territoire national ont provoqué d’énormes dégâts dans les régions de Dakar, Thiès et autres localités, en cette période de pandémie de Covid-19 », a-t-il rappelé.

« J’exprime ma solidarité et ma vive préoccupation aux souffrances des populations frappées par les pluies diluviennes qui ont provoqué d’importants dommages matériels dont les conséquences économiques et sociales devraient être lourdes », a souligné le député, dans un communiqué. Et d’ajouter « Je salue la forte décision du Chef de l’Etat, son Excellence Macky Sall qui a déclenché le Plan ORSEC (opération de Secours) et demande aux agents chargés de l’exécution d’être en phase avec les populations victimes de ces inondations ».

LIRE AUSSI : SÉNÉGAL: OUSMANE SONKO COMPTE RÉPONDRE À LA CONVOCATION DU JUGE D’INSTRUCTION

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.