CMT : Mahamat Idriss Deby propose un gouvernement de transition au Tchad


CMT : Mahamat Idriss Deby propose un gouvernement de transition au Tchad

Un futur gouvernement de transition au Tchad serait bientôt une réalité. C’est l’annonce faite hier mercredi 21 avril 2021 par Mahamat Idriss Deby, successeur du défunt président Idriss Déby Itno et président du Conseil militaire de transition. Une décision qui devrait rendre le pays fonctionnel après quelques jours aux arrêts.

Le Tchad a été fortement bouleversé ces derniers jours par la mort du président Idriss Déby Itno. Ce dernier est mort suite à des blessures reçues au front en voulant défendre l’intégrité nationale. Le Tchad pleure donc la mort d’un grand homme dont l’engagement pour la paix et la démocratie a été des plus forts.

Gouvernement de transition au Tchad, un processus inclusif

D’après, Mahamat Idriss Deby, durant cette période de transition, il ne sera pas seul à gouverner le pays. Il entend intégrer à ce processus de formation du gouvernement de transition au Tchad toutes les forces vives de la nation. « Le Conseil militaire de transition n’a aucune ambition de gouverner solitairement le pays », a indiqué le général Mahamat Idriss Deby.

Par ailleurs, le président du CMT assure ne pas s’éterniser au pouvoir au-delà de la période nécessaire prévue. « Le Conseil militaire de transition n’est pas là pour confisquer le pouvoir. Au terme de la période de transition de 18 mois, le pouvoir sera rendu à un gouvernement civil, à l’issue des élections libres et démocratique », a précisé Mahamat Idriss Deby.

Des populations inquiètes

Pour les populations, il est encore difficile de croire fermement en la parole du conseil de la transition. Tout peut basculer d’un moment à l’autre. Alors la peur est vivement ancrée dans les consciences. « On a peur, les militaires est-ce qu’ils vont accepter de devoir rester juste 18 mois ? », s’interroge Khamis, un citoyen.

Sur ce point également, le président de la transition rassure et exhorte les citoyens à reprendre le cours normal de leur vie. « Vous devrez continuer à animer la vie politique et jouer votre rôle, combien important, dans la consolidation de la démocratie », a convié Mahamat Idriss Deby.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.