Togo-Routier: Stationnement illégal dans le Golfe 5, le maire lance un ultimatum aux auteurs


Togo-Routier: Stationnement illégal dans le Golfe 5, le maire lance un ultimatum aux auteurs

Au Togo, les accidents de la route sont de plus en plus récurrents. Ceci à cause de la négligence des usagers de la route. Et les élus locaux du Golfe 5 ne veulent pas laisser cette situation se dégrader. Le dernier bilan annuel de ces accidents, présenté en janvier 2022 par le général Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la Protection civile du Togo, fait état de 600 morts pour la seule année 2021.

Méconnaissance du code de la route, incivisme et bien d’autres facteurs, constituent les principales causes de la recrudescence des accidents. Face au stationnement anarchique des véhicules gros porteurs sur la route observé dans le Golfe 5, le maire de ladite commune lance un ultimatum. Reçu lundi 18 juillet 2022 sur les ondes de radio Kanal Fm, il a annoncé plusieurs projets en étude pour faire face à l’incivisme galopante dans le Golfe 5.

Freiner le stationnement illégal grandissant sur le territoire communal du Golfe 5

Depuis 2014, le stationnement anarchique des véhicules gros porteurs est un phénomène que l’on observe non seulement au niveau de la zone portuaire mais aussi le long de la nationale N°1 au Togo. Phénomène dont la pire conséquence reste la recrudescence des accidents, le gouvernement togolais a toujours lutté contre cet incivisme meurtrier. A titre illustratif, le ministre des Travaux des Transports, Ninsao Gnofam, et son collègue de la Sécurité, Yark Damehame, ont annoncé en avril 2014, des mesures pour mettre fin au chaos sur les routes.

En effet à l’issue de leurs travaux, il a été décrété que tout véhicule ou camion, en panne, n’est plus autorisé à stationner sur la chaussée durant plus de six (6) heures. Dans ce sens, le maire de la Commune Golfe 5 M. ABOKA s’apprête encore à frapper. Et pour cette fois-ci, ce sont les camionneurs indélicats qui sont dans les viseurs de l’autorité communale.

Dans le lot des actions à mener, figure un projet de déguerpissement des camions qui sont stationnés illégalement sur les voies publiques traversant sa commune. « C’est une situation qui préoccupe le Conseil municipal. Et pour faire face à cela, on a commandé des sabots avec qui nous allons nous déplacer pour déguerpir les camions qui se situeraient dans cette situation d’occupation illégale de la voie publique. Une fois le camion pris, il sera directement envoyé à la fourrière », a déclaré monsieur ABOKA. Résolument engagé contre l’incivisme, il précise que « le civisme doit être le soubassement de tout développement communautaire ».

Lire aussi : TOGO: IVOIRE MAINTENANCE AU SERVICE DE LA VOIRIE DU GOLFE 1

Cultiver le civisme dans la commune du Golfe 5

En avril 2022 dans un communiqué signé par le maire Aboka, la mairie du Golfe 5 annonçait s’être dotée de sonomètres afin de combattre les nuisances sonores. On pouvait lire entre les lignes du communiqué: « Face à la récurrence des plaintes de voisinage pour nuisance sonore, la Mairie d’Aflao-Gakli s’est dotée des sonomètres, des appareils qui servent à quantifier les bruits ainsi que les nuisances sonores ».

« Munies desdits appareils, des équipes de la Mairie sillonneront désormais la Commune pour mesurer les décibels, repérer les cas de nuisances sonores et amender les auteurs conformément aux délibérations en vigueur, prises par le Conseil municipal », indiquait le maire.

Précisément, monsieur ABOKA compte inciter la population de la Commune du Golfe 5 à la culture des valeurs civiques et citoyennes. Enfin, au respect de la réglementation relative à la tranquillité publique.

 

Francky P.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.