Élection présidentielle au Niger: les récents troubles font deux morts


Élection présidentielle au Niger: les récents troubles font deux morts

A l’annonce des résultats de l’élection présidentielle au Niger, les troubles qui ont suivi ont fait état de deux morts. En effet, le bilan des échauffourées de la journée du mercredi 24 février 2021 a été dévoilé par les autorités.

Les récents troubles font deux morts . Ceux-ci sont survenus à la suite de la proclamation des résultats globaux provisoires du second tour de la présidentielle au Niger par la Céni. Aussi, 468 personnes ont été arrêtées depuis mardi, d’après Alkache Alhada, le ministre de l’Intérieur.

Élection Présidentielle au Niger, Mohamed Bazoum élu à près de 56% des voix

Pour rappel, selon la Céni, le nouveau président Mohamed Bazoum a été élu avec près de 56% des voix face à Mahamane Ousmane qui a totalisé environ 44% des voix lors de cette élection présidentielle au Niger. Mais ces résultats sont vivement contestés par le candidat de l’opposition qui estime avoir été volé car de nombreuses irrégularités ont été constatées dans le déroulement de cette élection présidentielle au Niger.

Par conséquent, il entend déployer tous les moyens légaux possibles pour revendiquer sa victoire à cette présidentielle au Niger.

Lire aussi : NIGER/PRÉSIDENTIELLE: D’IMPORTANTS TROUBLES À LA SUITE DE LA PROCLAMATION DES RÉSULTATS PROVISOIRES

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *