Covid 19 au Togo: diminution drastique des contaminations


Covid19 au Togo: diminution drastique des contaminations

A Lomé, hier mercredi 02 mars 2020, s’est tenu un énième point de presse hebdomadaire sur l’évolution de la Covid 19 au Togo. La rencontre a été organisée par la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte contre la Covid-19 (CNGR). Il a été question pour le responsable de cette commission de faire l’état des lieux de la pandémie. 

Depuis environ deux ans, les autorités ne cessent de déployer les efforts conséquents pour parvenir à limiter suffisamment la propagation de la Covid 19 au Togo. Entre sensibilisation, mesures restrictives et vaccination, les résultats se font jours après jours encourageants. Ce qui se traduit donc ces derniers jours par une chute drastique de la courbe épidémiologique de la Covid 19 au Togo.

Une baisse significative de la Covid 19 au Togo

Selon les informations rendues publiques par le colonel Mohaman Djibril, les chiffres ont encore baissé d’un cran cette dernière semaine. Comparativement aux 3000 cas de personnes contaminées par semaine entre mi-décembre –janvier, les nouveaux chiffres ont de quoi faire espérer.

Concrètement durant la semaine de la période du 23 février au 1er mars, on dénombre 44 cas et aucun décès. Tandis qu’au cours des semaines antérieures, il était question de 71 cas et 1 décès enregistrés durant la semaine dernière 16 au 22 février 2022. Cov1

Le colonel Djibril Mohaman attribue cette chute des cas de Covid 19 au Togo à la phase de vaccination qui contribue efficacement à enrayer la pandémie et à consacrer peu à peu l’immunité collective.

Lire aussi: TOGO : LA RÉFÉRENCE AFRICAINE EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LA COVID-19

Un allègement des mesures barrières et restrictives

Bonne nouvelles pour les populations, ces derniers jours les autorités togolaises ont procédé à un allègement des mesures barrières et restrictives. Ce qui suppose une reprise des activités longtemps suspendues.

Toutefois le colonel Djibril Mohaman interpelle, « il faut dire que l’allègement du dispositif ne doit pas nous faire perdre de vue l’importance actuelle de la vaccination. Mais malheureusement nous constatons sur le terrain un ralentissement de la vaccination parce que probablement les gens pensent que la maladie est déjà passée ».

Par conséquent, les populations sont conviées à rester vigilantes, et à toujours mettre en pratique les mesures encore en vigueur. « Nous ne sommes pas à l’abri d’une autre vague. Nous devons continuer par respecter certaines mesures notamment se vacciner pour que sil y a une autre vague qui arrive nous pouvons amortir facilement les couts » a indiqué le colonel Djibril Mohaman.

 

Sandrine A

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.