Covid 19 au Togo : des réductions de 25 et 50% de taxes pour les PME/PMI


Covid 19 au Togo : des réductions de 25 et 50% de taxes pour les PME/PMI

Les secteurs durement touchés par la Covid 19  au Togo vont bénéficier des mesures  d’allègements fiscaux. Cet accompagnement s’inscrit dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie.

En effet, le gouvernement, à travers l’Office Togolais des Recettes (OTR), procédera à un allègement des actions en recouvrement en général et en particulier, envers les PME/PMI.

Les mesures fiscales liées à la covid 19 au Togo

Les réductions fiscales adoptées découlent des décisions d’une ordonnance portant loi de finances rectificative, gestion 2020. Elle est relative aux mesures d’accompagnement d’ordre fiscal et douanier liées à la pandémie du coronavirus.

En effet, il s’agit notamment des secteurs de transport, de hôtelleries, des restaurants et organismes assimilés agréés ainsi que les organisateurs de circuit touristique agréés. Pour ce groupe, une réduction spéciale de 25% leur sera octroyée sur l’acompte de la patente.

Il faut souligner que les entreprises individuelles assujetties à la Taxe Professionnelle Unique (TPU), à savoir les transporteurs routiers, les artisans, auront pour leur part une réduction de 50% sur le deuxième acompte de cette taxe.

Les premières mesures prises par le gouvernement en faveur des entreprises

La covid 19 au Togo est une réalité depuis quelques mois déjà. Le pays et presque tous les secteurs d’activités sont secoués. A cet effet, le gouvernement, dans sa politique de lutte contre la pandémie, a annoncé des mesures d’accompagnement aux cotés des opérateurs économiques.

Dans ce sens, certaines mesures ont été, au préalable, adoptées à ces entreprises notamment, les activités d’hôtellerie et de restauration qui n’ont subi qu’un taux d’imposition de 10%. La 2ème mesure suspend les contrôles fiscaux en cours en entreprises et les limite aux entreprises citoyennes.

Aussi, l’allègement de la charge fiscale avait suspendu les pénalités de retard pour les impôts qui arrivent à échéance au cours du 2è trimestre et la revue des pénalités au profit des entreprises qui ont subi des contrôles fiscaux.

Il faut rappeler par ailleurs que ces nouvelles mesures fiscales ont été adoptées depuis le 30 juillet dernier et s’étendront jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire voire plus. Ceci pour limiter les effets néfastes de la covid 19 au Togo.

lire aussi: https://linvestigateurafricain.com/togo-le-secteur-prive-resiste-a-la-covid-19-grace-aux-reformes-profondes-entreprises-dans-le-cadre-de-lamelioration-du-climat-des-affaires/

PMI

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *