Covid-19 au Rwanda: le gouvernement prend de nouvelles dispositions


Covid-19 au Rwanda: de nouvelles dispositions prises

Le gouvernement prend de nouvelles dispositions contre la Covid-19 au Rwanda. Après les périodes de fêtes, le Rwanda s’est retrouvé avec une hausse des cas de contaminations à la Covid-19. Alors pour éviter le pire, le pays a pris de nouvelles mesures drastiques. L’objectif est de préserver au maximum ses populations.

Il s’agit entre autres de la reconduction du couvre-feu et l’interdiction des déplacements entre les différents districts du pays. Le nouveau couvre-feu débutera à 20h et s’étendra sur deux semaines. La décision devrait faire baisser d’un cran la situation épidémiologique du pays.

Covid-19 au Rwanda

Ces dernières semaines, le Rwanda a connu une hausse significative des décès. C’est-à-dire une centaine de morts liés à la pandémie du coronavirus. Le taux de contamination journalier est passé de moins de 1% début novembre à un record de 7,6% lundi.

Cette dégringolade est due à un relâchement de la part des populations en ces périodes de fêtes de fin d’année. Selon les autorités, les règles ou mesures barrières ont été très négligées par les citoyens. Conséquence, de nombreuses pertes en vie humaines.

Depuis le début de la pandémie de la covid-19 au Rwanda, le mois de décembre aura été le plus meurtrier. Un triste bilan qu’enregistre donc le pays.

Des mesures strictes

Pour arrêter cette hémorragie de mort d’hommes, le gouvernement estime que l’instauration d’un nouveau couvre-feu serait un meilleur moyen pour limiter la propagation de la maladie. Les déplacements entre les différents districts du pays sont également interdits.

Toutefois, exception est faite pour des raisons médicales. Il en est de même pour les touristes qui devront être munis assurément d’un test négatif. S’agissant du couvre-feu, les restaurants et les magasins devront fermer leurs portes à 18h.

Aussi, les populations sont vivement conviées à effectuer des tests rapides antigéniques. Ces tests sont disponibles dans plusieurs cliniques privées et ce dans tout le pays.

Lire aussi : RWANDA / COVID-19: LES RWANDAIS DOIVENT FÊTER NOËL ET LE NOUVEL AN SOUS UN COUVRE-FEU

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *