Coopération germano-togolaise, déja 138 ans


Coopération germano-togolaise, déja 138 ans

Depuis 1884, le Togo entretient des relations bilatérales avec l’Allemagne. Ceci suite à la signature du traité de protectorat par le roi Mlapa III de Togoville et l’Allemand Gustav Nachtigal. En réalité, ce traité matérialise la date de naissance du Togo en tant que pays. Ce 5 juillet 2022, exactement 138 ans jour pour jour de coopération marquée par des réalisations allemandes. Ces projets s’étendent aux domaines des infrastructures, de la santé, de la formation professionnelle, de l’agriculture et de l’énergie.

Entre-temps interrompue pendant 20 ans, l’Allemagne et le Togo ont repris, en 2012, la coopération au développement. En effet, plusieurs actions ont été posées par l’Allemagne envers le Togo dans le cadre du nouveau partenariat germano-togolais. Ces actions embrassent presque tous les domaines et le bilan à ce jour est positif.

L’Allemagne dans la mise en œuvre de la Feuille de route gouvernementale 2020-2025 au Togo

Conformément à la Feuille de route gouvernementale 2020-2025, l’Allemagne et le Togo ont formulé de nouvelles propositions pour de nouveaux engagements. Cette nouvelle manœuvre va en faveur de la redynamisation de leur coopération politique et économique. Ceci, notamment dans les domaines de la santé, l’eau, le climat et les énergies renouvelables.

En effet, le nouveau partenariat germano-togolais repose sur l’ambitieux processus de transformation et de modernisation structurelles de l’État et de l’économie togolaise. Mais en prenant en compte les éléments articulées dans la Feuille de route gouvernementale 2020-2025. Concrètement, il s’agit pour les deux pays de procéder à une plus grande concentration des efforts de la coopération bilatérale sur le partenariat des réformes articulés autour de trois axes prioritaires.

Le premier axe est relatif à l’amélioration du climat des affaires et du cadre d’investissement, la formation professionnelle et la croissance durable pour les emplois de qualité. Le second porte sur la transformation agro-industrielle comme moteur de croissance et d’emplois. Quant au troisième axe, il repose sur la bonne gouvernance et le développement des territoires comme levier de croissance inclusive.

Lire aussi : TOGO: 430 MILLIARDS FCFA CONSACRÉS À LA DÉFENSE, D’ICI 2025 FACE AU TERRORISME

Les engagements de Berlin au Togo, une coopération plus ferme

En 2021, les engagements de la République fédérale d’Allemagne au Togo, s’élèvent à plus de 65,5 milliards FCFA. Un rapport qui fait suite au dialogue stratégique entre les autorités togolaises et de la République fédérale d’Allemagne tenu en avril 2022 à Lomé.

Précisément, il s’agit de fonds destinés à la mise en œuvre des engagements contenus dans la matrice des réformes validée en mars 2021 par les deux Etats. Selon Lars Wilke, chef de la délégation allemande, « la plupart des indicateurs de réformes sur lesquels nous nous étions mis d’accord l’année dernière sont en bonne voie. Je suis convaincu qu’il sera possible d’atteindre pleinement les objectifs que nous avons définis ensemble d’ici les prochaines négociations intergouvernementales ».

A titre de rappel, de prochaines négociations intergouvernementales germano-togolaises auront lieu en novembre 2022 à Berlin en Allemagne. Celles-ci permettront aux deux parties de prendre de nouveaux engagements quant à leur coopération.

 

El Professor

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.