Covid-19 : l’OMS donne les raisons du faible taux des contaminations a la covid 19 en Afrique


Covid-19 , l’OMS donne les raisons du faible taux des contaminations a la covid 19 en Afrique

Selon l’OMS, les faibles taux des  contaminations a la Covid 19 en Afrique sont dues à l’âge des populations et aux climats. En effet, les populations africaines sont plus jeunes, moins denses. De même, sur le continent, les climats sont chauds et humides.

A la date de ce lundi 28 septembre 2020, les chiffres des contaminations a la covid 19 en Afrique s’élèvent à plus de 1.5 million de personnes, dont 35 000 décès. Ces chiffres sont importants, mais très loin des prévisions apocalyptiques annoncées par les pays occidentaux et organisations mondiales. Le moins qu’on puisse dire est que face à la montée croissante des cas dans le monde, l’Afrique s’en sort bien. Quelles en sont les raisons ?

A en croire l’organisation mondiale de la santé (OMS), les chiffres des contaminations a la covid 19 en Afrique sont bas en raison de plusieurs facteurs. L’organisation onusienne mentionne entre autres la démographie et le climat. « L’Afrique n’a pas connu une propagation exponentielle de Covid-19 comme beaucoup le craignaient au départ », reconnait le Dr Matshidiso Moeti, directeur régional de l’OMS pour l’Afrique. A l’origine de ce déclin, l’OMS évoque un « mélange de facteurs socio-écologiques tels que la faible densité et la mobilité de la population, le climat chaud et humide, le groupe d’âge inferieur ».

 Des inquiétudes persistent malgré les faibles taux de contamination a la covid 19 en Afrique

Les conditions naturelles ne sont pas les seuls facteurs justifiant la faiblesse des contaminations a la covid 19 en Afrique. L’OMS estime que les mesures sanitaires prises par les gouvernements en sont aussi pour quelque chose. Sur ce registre, l’organisation mondiale de la santé félicite les Etats africains. « La tendance à la baisse que nous avons observée en Afrique au cours des deux derniers mois est sans aucun doute un développement positif et témoigne des mesures de santé publique énergiques et décisives prises par les gouvernements de la région », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti. En effet, au cours des quatre dernières semaines en Afrique, 77 147 cas ont été enregistrés, contre 131 647 au cours des quatre semaines précédentes.

Mais, face aux relâchements affichés par certains pays, l’OMS se dit très inquiète. Le faible niveau de dépistage reste préoccupant en Afrique. Une poignée de pays étant responsables de la majeure partie des tests effectués. L’OMS exhorte donc les pays africains à maintenir les mesures de santé publique. Elle met en garde contre tout relâchement. Dans les pays comme la Côte d’Ivoire et le Cameroun, les cas confirmés de Covid-19 ne cessent d’augmenter.

Le Togo, bon exemple en Afrique de l’Ouest

En matière de riposte contre la Covid-19, le Togo fait figure de bon exemple. En témoigne les félicitations qui fusent de tout part. L’OMS, l’UE et l’ambassade de France au Togo ont loué les efforts du gouvernement togolais contre la Covid-19. « Cette gestion par anticipation et structurée de la crise, comme vous l’auriez constatée, a été saluée aussi bien par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), par la Banque mondiale et par l’ensemble des partenaires au développement auprès du Togo. » faisait remarquer le désormais ex-Premier ministre, Selom Klassou. C’était le 16 septembre dernier lors d’une intervention au parlement.

« Dans un récent rapport réalisé le 25 août 2020 par le Conseil scientifique, il est dit, page 5, je cite : « A la date du 17 août 2020, le Togo est le pays de l’Afrique de l’ouest à avoir enregistré le moins de cas confirmés de Covid-19 (N= 1154 cas) et le moins de décès en nombre absolu (n = 27). La létalité était estimée à 1,50% en Afrique de l’ouest mais était de 2,3 % au Togo » », a appuyé Selom Klassou.

A ce jour, ces chiffres restent d’actualité. Et le Togo est l’un des  pays qui s’en sort le mieux en terme de contaminations a la covid 19 en Afrique.

Lire sur : https://linvestigateurafricain.com/mali-moctar-ouane-nomme-premier-ministre-de-transition/

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *