Congo: Jacques Mugabo arrêté et remis à la justice militaire


Congo Jacques Mugabo arrêté et remis à la justice militaire

Jacques Mugabo arrêté et confié à la justice militaire. En effet, l’affaire Floribert Chebeya et Fidèle Bazana n’a pas fini de défrayer la chronique. L’ancien garde du corps du major Christian Ngoy Kenga Kenga, Jacques Mugabo a été appréhender à Lubumbashi et confié à la justice militaire. Pour l’heure les circonstances de son arrestation sont encore inconnues.

Congo Jacques Mugabo arrêté et remis à la justice militaire

Une arrestation de Jacques Mugabo

Pendant près de dix ans, le sous-commissaire adjoint Jacques Mugabo était activement recherché par la justice et condamné par contumace. Dans le cadre de l’assassinat des deux militants des droits de l’homme, on lui reproche d’y avoir joué un rôle majeur. C’est-à-dire d’avoir été l’un des meneurs du commando ayant commis cet assassinat.

Pour rappel, le 2 juin 2010, le patron de la Voix des sans voix avait été retrouvé asphyxié dans sa voiture. Quant au corps de son chauffeur, il n’a jamais été retrouvé. Tous deux avaient rendez-vous, la veille, à l’Inspection générale de la police pour rencontrer le général Numbi. Les faits se sont produits sous la présidence de Joseph Kabila.

Lire aussi : CONGO: JEAN-MICHEL SAMA LUKONDE KYENGE, L’IMAGE DU RENOUVEAU

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.