Chômage en Afrique du Sud : le gouvernement de Cyril Ramaphosa remporte une bataille


Chômage en Afrique du Sud : le gouvernement de Cyril Ramaphosa remporte une bataille

Contre le chômage en Afrique du Sud, le gouvernement enregistre des avancées louables. Et cela est perceptible dans les derniers chiffres rendus publics par l’Agence gouvernementale des statistiques. En effet, le niveau officiel de manque d’emploi est désormais de 34,5%. En clair, un taux légèrement en baisse au premier trimestre 2022.

Depuis au moins deux décennies, le taux de chômage en Afrique du Sud dépasse les 20%. Au dernier trimestre 2021, le pays enregistrait le taux d’inaccessibilité à l’emploi le plus élevé. C’est-à-dire un record de 35,3%, soit 7,9 millions de chômeurs sur une population de près de 60 millions. Des résultats décevant quand bien même que l’Afrique du Sud, soit l’économie la plus industrialisée du continent. Ceci dit, trouver un travail en Afrique du Sud est une difficulté sérieuse pour les populations.

Une légère baisse du chômage

Selon l’institut sud-africain des statistiques (StatsSA), le taux de chômage a connu une baisse de 0,8%. Même si cela semble minime, c’est environ 370 000 emplois créés lors du premier trimestre de l’année. Pour parvenir à cette baisse significative, le gouvernement s’est appuyé sur plusieurs programmes.

Il s’agit principalement de ceux dans les secteurs des services communautaires et sociaux. L’implication des secteurs de l’industrie et le commerce a aussi été salutaire. Soulignons par ailleurs que cette légère baisse du taux de chômage est une première depuis deux ans.

Lire sur: PLUIES DILUVIENNES EN AFRIQUE DU SUD : DES CENTAINES DE PERSONNES FORCÉES À QUITTER LEUR FOYER

Des données à prendre avec prudence

En Afrique du Sud, les jeunes sont particulièrement touchés, par le chômage. Alors ils sont en attente d’un emploi décent. Par conséquent, les nouveaux chiffres révélés semblent leur apporter une lueur d’espoir. Toutefois, prudence doit être de mise car la collecte de données a été quelque peu perturbée par la pandémie de la Covid-19.

Par ailleurs, la lutte contre le chômage doit se poursuivre de plus belle. A cet effet beaucoup reste encore à faire pour fournir des emplois aux populations. Surtout celles les plus vulnérables ayant entre 15-24 ans. Elles sont estimées à plus de 66%. Pour le moment l’Afrique du Sud conserve encore l’un des taux de chômage les plus élevés au monde.

 

Sandrine A

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.