Cherté de la vie au Togo : le gouvernement prend des mesures d’allègement


Cherté de la vie au Togo : le gouvernement prend des mesures d'allègements

Contre la cherté de la vie au Togo, le gouvernement ne cesse de multiplier les efforts pour soulager les populations. A cet effet, il a décidé de prendre certaines mesures qui tant soit peu, pourraient changer la donne. Celles visent surtout à soutenir le pouvoir d’achat des ménages et à renforcer leur résilience.

L’annonce a été faite hier mercredi 27 avril 2022, à l’occasion de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance du pays. C’était à travers un communiqué sous l’initiative du chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Soulignons que ces derniers mois, la lutte contre la cherté de la vie au Togo, est le nouveau combat que tentent de gagner les togolais. Ils sont confrontés à une sérieuse hausse des prix des produits de base et autres sur le marché. En bref, une cherté de la vie au Togo difficilement supportable.

Une série de mesures contre la cherté de la vie au Togo

Pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages en ces temps de vie chère au Togo, le gouvernement a annoncé trois grandes mesures phares. La première est consacrée à la suspension des remboursements de l’avance d’un mois de salaire accordée au début de l’année aux fonctionnaires des secteurs public et parapublics et aux retraités.

La seconde initiative consacre elle aussi, la suspension du paiement des taxes de tickets dans les marchés sur toute l’étendue du territoire national. Elle va durer trois mois et prend effet à compter du 1er mai 2022.

La troisième décision concerne le plafonnement des prix des produits locaux et importés. Les derniers seront exonérés de la taxe sur la valeur ajoutée à l’importation. Il s’agit entre autres des produits comme le lait, la farine de blé, les concentrés de tomates.
Autre mesure, la baisse des taux d’intérêts pour l’accès aux produits du FNFI de 2 points sur toute l’étendue du territoire et de 4 points pour les zones vulnérables.

Lire aussi: VIE CHÈRE AU TOGO : LA HAUSSE DES PRIX DES PRODUITS PÉTROLIERS À LA POMPE INQUIÈTE SÉRIEUSEMENT

Des mesures diversement appréciées

Du coté des populations, les mesures gouvernementales contre la cherté de la vie au Togo ont été bien accueillies et saluées. « Je félicite le gouvernement pour les efforts qu’ils font en ces temps difficiles. On a attendu ces mesures depuis un moment déjà. Même si ce n’est pas grand-chose, ça soulage de savoir qu’on pense à nous », a affirmé Lambert, un père de famille.

Pour Karl, un entrepreneur, l’appréhension de ces mesures de soulagements n’est pas pareille. Il estime que ces solutions ne règlent pas dans le fond la question de la cherté de la vie au Togo. « En tant que citoyen, j’ai du mal à croire que ces mesures régleront le problème. En plus d’être venues tardivement, elles donnent l’impression que l’Etat ne sait pas vraiment comment endiguer l’inflation. Alors il prend des mesurettes laissant penser qu’il agit », se désole-t-il.

« On est habitué à souffrir et on se contente de ce qu’on a en attendant le bon samaritain », a laissé entendre Carole, une commerçante.

 

Sandrine A

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.