Présidentielle 2021: début de la campagne électorale au Tchad


campagne electorale au Tchad

La campagne électorale au Tchad a débuté. les partis politiques et leurs candidats peuvent désormais aller à la conquête de leur électorat. Et pour y arriver, un délai de 30 jours leur est accordé. La campagne électorale a été déclarée ouverte ce jeudi matin pour la présidentielle du 11 avril 2021.

La campagne électorale au Tchad, Idriss Deby Itno toujours dans la course

Contrairement à toute attente, le président sortant Idriss Deby Itno, est candidat à sa propre succession pour un sixième mandat. Ceci après avoir passé plus de 30 ans au pouvoir. Selon la cour suprême, ils sont en tout neuf concurrents à s’affronter dans les urnes. Toutefois, certains candidats se sentent en course malgré leur volonté. Car ils ont préféré se retirer du processus, hélas leurs photos se retrouvent déjà sur les bulletins de vote.

La campagne électorale au Tchad avec le retrait de certains candidats

C’est le cas notamment de Théophile Bongoro, candidat de l’Alliance Victoire, de l’opposant de Ngarlejy Yorongar et de Saleh Kebzabo. Ce dernier dit se sentir dans une mascarade électorale. Tous dénoncent la militarisation du climat politique suite aux violences perpétrées au domicile de l’opposant Yaya Dillo.

Selon Jérôme Tubiana, un chercheur, il semblerait que le président Idriss Deby Itno ait sciemment trié ses adversaires sur une base ethnique pour garder ses chances de l’emporter. « C’est sans doute un calcul du pouvoir, que d’avoir plutôt cherché à avoir face à lui des opposants du sud et d’avoir beaucoup découragé les opposants du nord ».

Lire aussi – Tchad/Présidentielle: l’opposition se concerte

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *