Présidentielles au Burkina Faso : des candidatures des pro Compaore pour reprendre le pouvoir


Présidentielles au Burkina Faso , des candidatures des pro Compaore pour reprendre le pouvoir

L’une des candidatures des pro Compaore qui provoque beaucoup de remous dans l’opinion burkinabè est celle de Isaac Zida. En exil au Canada depuis 2016, l’ex-Premier ministre de la transition Burkinabè,, est candidat aux prochaines présidentielles au Burkina Faso. Il portera les flambeaux du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS). C’est, en tout cas, si sa candidature est validée par la cour constitutionnelle.

Le Mouvement patriotique pour le salut (MSP) a investi, vendredi 25 septembre 2020, à Ouagadougou, son candidat au prochain scrutin. Ce dernier n’est tout autre que Isaac Zida. C’est lui qui a pris le pouvoir en 2014 suite à la fuite de Blaise Compaoré. Mais, sa candidature est hypothétique, en raison d’un mandat d’arrêt qui pèse sur lui.

L’ancien militaire est en exil au Canada. Et pour cause, il est accusé de corruption durant la transition, ainsi que la répression de l’insurrection d’octobre 2014. A l’époque, l’officier supérieur était le chef des opérations de l’ex-RSP, la garde présidentielle. Il défendait le palais de Kosyam, dernier bastion de Blaise Compaoré. En janvier 2017, le président Kaboré radie Isaac Zida de l’effectif militaire pour « désertion ». En effet, l’ex bras droit de Blaise Compaoré, a profité d’une permission pour s’installer au Canada.

Mandat d’arrêt international

Depuis qu’il s’est exilé au Canada, Isaac Zida ne manque pas de faire parler de lui, en ce qui concerne la politique au Faso. En 2019, dans une interview, l’homme affichait clairement son intention de participer à l’élection présidentielle de cette année, dans son pays. Pour cela, faudra-t-il qu’il rentre. Or, sur ce point, des menaces pèsent sur lui. En effet, la justice militaire a lancé un mandat d’arrêt contre lui, pour « désertion en temps de paix et insubordination ». Ses partisans contestent cette initiative de la justice et dénoncent des manœuvres du pouvoir, qui ne l’empêchent pas de figurer parmi les potentiels candidatures des pro Compaore.

« Slogans révolutionnaires, critiques contre la gestion du pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré, les militants du MSP ont saisi cette occasion d’investiture de leur candidat pour dénoncer ce qu’ils jugent comme une « cabale politico-judiciaire » contre l’ex-président Yacouba Isaac Zida.», rapporte RFI. « Il a été radié des cadres des forces armées par un décret et comme si cela ne suffisait pas, on le poursuit encore pour désertion en temps de paix et pour insubordination », s’insurge Augustin Loada, président du MPS. « Toutes les justifications du monde ne suffiront pas à occulter le caractère arbitraire et purement politique de cette décision, qui ne pourra se résoudre que politiquement, soit par la négociation, soit par le rapport de force. », ajoute-t-il.

les autres candidatures des pro Compaore

Face au président Marc Kaboré qui brigue un deuxième mandat, plusieurs candidatures des pro Compaore ont été annoncées. On peut citer Kadré Désiré Ouédraogo, ancien premier ministre (1996-2000) de Blaise Compaoré. Ce dernier a été investi par son parti, Agir Ensemble pour le Burkina Faso. Le fait que le président sortant soit soutenu par soixante partis et formations politiques ne décourage nullement les anciens collaborateurs et proches de l’ancien président Compaoré.

Une autre des candidatures des pro Compaore est celle de Eddie Komboigo, au nom du parti CDP, de l’ancien président. C’est aussi l’un des fidèles compagnons de route de Blaise Compaoré. Mais, en 2015, sa candidature avait été rejetée en raison d’une loi qui excluait les proches de l’ancien président déchu. Isaac Zida est donc le troisième candidat que l’on peut considérer comme fidèle irréversible de Blaise Compaoré.

Lire aussi : https://linvestigateurafricain.com/coups d’Etat au Mali: une crise de confiance nécessitant une thérapie de fond/

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.